L'importance de nos honorables députés et le rôle de nos Institutions

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

    Le développement ne sera jamais possible que si les lois votées reflètent les réalités de notre société. De là les députés qui représentent le peuple sont incontournables. Tous les grands projets de développement qui ont réussi ont été bien mûri et les doléances du peuple étaient bien prises en charge.  Nous allons prendre un exemple ici d'un pays qui était très riche en pétrole qui s'appelait Casa De Oro. C'était une grande puissance avec des institutions démocratiques, un Exécutif, une Institution Judiciaire transparente et une Assemblée Nationale forte, mais aussi des lobbies très puissantes économiquement et politiquement. Malgré le développement de Casa De Oro, ils y'avaient des villages traditionnels avec leurs bois sacrés intouchables. Ils avaient la ferme croyance que la détérioration de leur forêt va entraîner à la destruction de leur village, donc ils veillaient toujours à cette forêt. Un jour des compagnies pétrolières en relation avec l'état voulaient implanter des oleoducs pour le transport du pétrole brut. Et l'itinéraire le plus faisable économiquement était de traverser les bois sacrés. Les élus du peuple de la zone qui devait être affectée par l'oléoduc se sont opposés au plan. Mais grâce à l'influence des lobbies pétrolières sur la majorité à L'Assemblée Nationale, un projet de loi à été voté et signé par l'Exécutif pour la réalisation de l'oléoduc. L'exploitation du pétrole est le résultat de beaucoup de retombées économiques; la construction d'écoles, d'hôpitaux, d'infrastructures de communication....  Comme le projet était réalisé à la hâte, les études écologiques nécessaires n'étaient pas faites. Cette zone forestière qui couvre les bois sacré est l'habitat écologique d'une espèce animale carnivore qui ne se nourrit que de souris. Il est connu que souvent si la population de souris dépasse un certain nombre dans un milieu donné ils peuvent transmettre une certaine maladie mystérieuse. Malheureusement l'oléoduc parfois déverse certains produits toxiques du pétrole qui sont nuisibles à cette espèce de carnivore régulatrice biologique des souris. Quelques années après les souris avaient infesté toute la région et la maladie mystérieuse également. Les premiers victimes sont les villageois le long de l'oléoduc. Mais avec la médecine moderne ils ont pu trouver la cause de la maladie mais les dégâts étaient déjà commis avec les pertes de vies humaines. Une leçon était apprise sur le rôle des députés; s'ils avaient respecté la voie des députés qui représentaient les doléances de ces villages qui demandaient tout juste une déviation de quelques kilomètres de l'oléoduc, ce scandale pourrait être évité. Ou bien des études écologiques préliminaires pouvaient éviter cette tragédie. C'est qu'à même une anecdote, mais le Japon a vécu une tragédie un peu similaire sur les défaillances des industriels à Minamata au Sud dans l'île de Kyushu près de la ville de Kumamoto. Une compagnie de produits chimiques déversaient des produits toxiques dans une rivière, et les poissons avaient accumulé le produit toxique dans leur organismes. Les personnes et les chats qui consommaient ces poissons régulièrement étaient atteints par cette maladie mystérieuse qui attaquait le système nerveux et les victimes étaient paralysés, c'était une tragédie. Après des recherches académiques, la cause de la maladie était trouvée. La compagnie et le gouvernement deviennent responsable des complaintes. Cinquante ans après le problème de Minamata n'est pas entièrement résolu sur le plan médical et juridique.   Tout développement  doit prendre en considération les propositions des députés qui représentent le peuple. Le député à le devoir de bien écouter et analyser les doléances de ces concitoyens pour ensemble ils construisent un développement durable.   Djibril Ndiaye PhD  Émail [email protected]   
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :