La démocratie à la sénégalaise, le rôle constructif de nos guides religieux  dans notre équilibre socioculturel

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

  Le Sénégal est vu par beaucoup de pays comme un modèle démocratique pour l'Afrique Occidentale. Mais les réalités culturelles diffèrent d'un pays à un autre. Néanmoins le Sénégal peut inspirer les autres pays africains à parfaire leur démocratie dans leur spécificité culturelle et religieuse. Si nous prenons l'exemple de deux pays de race et de culture différentes tel que le Japon et l'Amérique qui ont atteint un degré de développement économique et démocratique élevé, nous constatons que le soubassement de leur réussite est basé sur leur équilibre socioculturel.   En Amérique, le mouvement de non violence du révérend Martin Luther King Jr fondé sur toutes les races sont égales, a joué un rôle déterminant dans l'orientation et la réussite du libéralisme moderne des États Unis. Les oeuvres de Martin Luther King ont bénéficié aussi bien les noirs que les blancs et à l'humanité toute entière. Je veux dire par là que l'équilibre social joue un rôle primordial dans le développement économique et démocratique d'un pays donné.  Au Japon l'Ere Meiji qui est marquée par l'ouverture du Japon à l'Occident et la disparution des shogunats(les samouraï ) avaient entraîné un choc, suivi d'une unification religieuse derrière le shintoisme (fondation de la culture religieuse royale japonaise)  pour contrecarrer toute domination étrangère. Le shintoisme et ses valeurs continuent de jouer un rôle fondamental dans la culture japonaise. Nous précisons ici le shintoisme dans le Japon moderne est plutôt une manière de vivre(une culture) qu'une religion. L'évolution de la démocratie japonaise est profondément marquée par l'Europe et plus tard par l'Amérique après la deuxièmes guerre mondiale.    Au XIX siècle, au Sénégal avec la colonisation l'équilibre socioculturel était menacé. Pour éviter une colonisation totale après l'échec de l'opposition armée, des mouvements religieux de non violence se sont développés, ces mouvements religieux sunni-soufi dont les fondateurs El hadj Malick Sy, Cheikh Ahmadou Baba Mbacke, Mame Limamoulaye Yoff, Cheikh Abdoulaye Niass.... étaient des unificateurs dans la diversité. Ces leaders religieux ont joué un rôle important sur notre nouvelle démocratie qui sera le soubassement de notre développement économique, culturel et social. Ils continuent de jouer un rôle régulateur entre le gouvernement et la société. Notre tradition démocratique fondée sur l'équilibre sociale et  nos appartenances à des mouvements religieux pacifistes, mais aussi la culture occidentale ont tous joué un rôle dans la maturité de la démocratie sénégalaise. La démocratie qui est la libération et la promotion du génie de l'Homme est une culture fertile au développement économique et sociale comme démontrée ici par des exemples de pays cités plus haut comme l'Amérique et le Japon. Notre modèle de développement qui sera fondé sur la maturité de la démocratie sénégalaise sera un modèle très particulier et nous serons pleinement responsable de son succès.     Djibril Ndiaye Ph.D. responsable du comité scientifique de l'APR Yaakaar section Manhattan New York  Émail:[email protected]  Tel: 646 571 7677   
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :