La protection de l'environnement une action noble

Blogs
  • Article ajouté le : 21 Dimanche, 2014 à 20h14
  • Author: djibril ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

    Il devient évident que l'Egypte antique était très développée scientifiquement et industriellement.  L'Egypte pharaonique était en avance sur nos recherches contemporaines en matière de produits de beauté comme la cosmétique, mais pourquoi l'Egypte pharaonique avait disparue? Une des hypothèses est la pollution et le changement climatique.   Mon éminent Professeur Seiichi Hayashy(Kagoshima University Japan) aimait inviter ses étudiants à déjeuner dans sa résidence. Durant ces rencontres, divers sujets d'actualités et d'académies étaient discutés pour rafraîchir nos mémoires après un long semestre de travaux de laboratoire. Il est reconnu à travers des recherches que les produits cosmétiques qui étaient utilisés pendant l'Egypte pharaonique sont plus sophistiqués que nos meilleurs produits cosmétiques contemporains. Selon l'hypothèse du Professeur Hayashy, ce développement industriel aurait créer une polution qui déstabilisat le climat et la création du désert qui est l'actuel Sahara suivi des migrations et la disparition de la civilisation égyptienne représentée par les pyramides et autres découvertes.  Il semble que si nous ne prenons pas garde l'histoire pourrait se répéter. Tous les signes nous montrent que la pollution produite par l'action de l'Homme commence à nous poser de sérieux problèmes d'écosystemes locaux. Il est encore difficile de prouver l'effet global de la pollution produite par l'homme, mais il veut mieux prévenir que guérir.   Historiquement nous devons nous poser des questions sur la disparition de l'Egypte pharaonique. S'ils étaient aussi développés technologiquement pourquoi leurs scientifiques n'avaient pas les moyens de prévisions pour parer à cette éventuelle destruction. Quelle était la responsabilité de l'homme dans ce processus. La réponse à ces questions serait un début de solutions à nos problèmes actuels.    Le changement climatique est un défi réel à notre écosystème. Quelle est l'action de l'Homme dans ce changement global. Un débat est ouvert dans les universités, les partis politiques des pays économiquement avancés pour mieux situer la responsabilité de l'action de l'Homme dans ce changement climatique. Deux groupes se sont dessinés;  le premier groupe indexe l'action de l'Homme par la destruction des forêts à la quête de bois et la pollution à travers l'émission de gaz et de déchets toxiques depuis les produits chimiques jusqu'aux sacs plastiques difficilement dégradables du à une industrialisation très agressive et destructive  Le deuxième groupe campe dans l'idée qu'il n'ya pas suffisamment de résultats pour incriminer l'homme comme majeur responsable des problèmes climatiques. Alors la situation climatique se dégrade chaque jour que Dieu fait. Chaque année, des jours sont dédiées aux changements climatiques, particulièrement cette année des voix s'élèvent dans les écoles, les journaux et les télévisions pour sensibiliser toute la population sur les conséquences des changements climatiques. Pour les pros le retard de la pluviométrie par la perturbation des cycles, trouve partiellement son explication dans la dégradation de l'écosystème. L'exemple des stormes qui sont des vents très violents et destructifs comme "Sandy"qui s'était abatu à New York, il y'a deux ans est encore fraîs dans la mémoire des newyorkais même si on a tendance à oublier "Katrina" de New Orléans il y'a neuf ans.  Les changements climatiques sont réels mais difficiles à prouver les causes. Est il possible de changer ou réduire le rythme de la dégradation de l'écosystème? Toutes ces questions sont pressantes et toujours difficile à répondre.    Dr Djibril Ndiaye   
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :