Musulmane voilée ecole catholique: Tolérance

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Just ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

C’est avec beaucoup de désolation que nous avons encore appris qu’une fille de classe de troisième a été exclue de son école  Abbé David Boilat à Thiès parce qu’elle a porté un voile en classe. Une autre élève a été également exclue de son école il y a quelques années pour les mêmes faits. L’excellente relation entre la communauté chrétienne et musulmane sénégalaises magnifiée à travers le monde devrait être solidifiée d’avantage et non affaibli par certains comportements. Si les musulmans sénégalais envoient leurs enfants dans les écoles catholiques c’est à cause de cette excellente relation entre les deux communautés, et il ne faudrait pas que les actions de part et d’autre contribuent à la destruction de cette merveilleuse relation.  Je pense que le cardinal devrait appeler à ces écoles à plus de tolérance envers les élèves musulmans d’autant plus que nous sommes condamnés à vivre ensemble. Si les règlements intérieurs de certains établissements catholiques interdisent le port de voile ou de signe religieux; il y a problème car nous voyons des sœurs (avec leur voile) dans ces écoles catholiques suivre des cours, des croix, des photos de Jesus et Marie en classe, et chaque matin  la prière catholique est récitée en classe. Si c’est le port de voile musulman qui est interdit, et que ces règlements sont conforme avec la loi et la constitution sénégalaise, donc il y a un grave problème il faut va falloir rectifier le tir et faire voter immédiatement à l’assemblée nationale une loi interdisant d’exclure toute élève à cause de port d’un voile musulman, je pense que c’est ce qui peut résoudre définitivement le problème d’exclusion d’élève musulman portant un voile dans un établissement privé ou public, catholique ou non. Chrétiens et musulmans sénégalais sont appelés à vivre ensemble dans la tolérance. Nul été le payement des impôts et taxe des 90%  de musulmans, cet établissement aurait des difficultés de bénéficier des routes, des ponts, de l’eau, de l’électricité etc….  je lance un appel à la tolérance.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :