Hymne national du Sénégal

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Just ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

L’ancien président du Sénégal, son excellence Maître Abdoulaye a fait une révélation grave sur l’hymne national du Sénégal. Il a affirmé que la musique de notre hymne national remonte au moyen âge français ; qu’elle fut remise au goût du jour au 19e siècle pour la publicité d’un grand magasin français de l’époque, « Chez Tout Fait »et que c’est cette musique que Herbert Pepper, musicien français alors installé au Sénégal aurait « fourguée » au Président Senghor. Suite à ces propos, une enquête devrait être diligentée par l’assemblée nationale du Sénégal pour clarifier les sénégalais sur l’histoire de cette hymne qui nous chantons et faisons chanter à nos enfants. L’hymne national d’un pays doit être la fierté d’un peuple et doit refléter l’image d’une nation Nous devons être capables d’enseigner à nos enfants l’origine de cet hymne national et dans quel contexte cet hymne a été créé, afin que nous soyons fiers de la chanter. S’il s’avère que les allégations avancées par maître Wade sont exactes, le peuple sénégalais exige la modification de la musique de l’hymne, il appartiendra au président Macky Sall de faire appel aux hommes de culture de proposer un autre hymne. A dire vrai cet hymne que Senghor nous a imposé ne reflète pas le peuple sénégalais. Si je pouvais faire une proposition voilà une chanson dont tous les sénégalais chantent durant les grands moments de lutte et qui pourrait être notre hymne en y incluant d’autres textes : 

\r\n\r\n

« -Souniou société yeuguetounaaa!!!!

\r\n\r\n

   -Souniou socété yeuguetounaaaaaa!!!!!; 

\r\n\r\n

  -Niounn déniou am feyda! Nioun deyniou am feyda !!

\r\n\r\n

 - Niounn déniou respecter souniou sénégal!!!

\r\n\r\n

  -Té Adouna Potou Nal la!!!!

\r\n\r\n

  -Té Koussi nann , diokh se morom nannnn!!! Etc…….. »

\r\n\r\n

Voilà une chanson que tous les sénégalais aiment chanter durant les grands moments (étudiants, élèves, syndicalistes etc……) Cette chanson pourrait être réécrite dans toutes les langues nationales (sérère, diola, toucouleur, etc) et y ajouter des phrases pour lui donner plus de tonus.

\r\n\r\n

Pour que nous puissions connaître l'émergence nous devons impérativement nous débarrasser du passé colonaile. (l'argent cfa, hymne national, politique franceafrique etc.....). ET SOYONS NOUS MEME.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :