Ismaela Madior Fall : Cancre ou Cancer

Blogs
  • Article ajouté le : 04 Lundi, 2016 à 09h01
  • Author: Just ndiaye

Ismaela Madior Fall : Cancre ou Cancer

En parcourant un journal de la place j’ai lu les propos du constitutionnaliste Ismael Madior fall qui me laisse preplexe : "Les avis rendus par le Conseil constitutionnel lient le Président de la République. Il ne peut pas se soustraire à son avis. Il est donc obligé de suivre l’instruction du Conseil quel qu’il soit".

Pour Madior Fall « on n’est pas dans le cas d’un organisme consultatif, mais plutôt dans le cadre d’une juridiction constitutionnelle ». En terme clair, si le Conseil constitutionnel donne un avis visant à réduire le mandat présidentiel, Macky Sall ne pourrait en aucun cas rester 7 ans au pouvoir avant l’organisation de nouvelles élections, et si le conseil constitutionnel donne un avis défavorable à une réduction du mandat présidentiel, donc Macky sera obligé de faire 7 ans.

Je suis sidéré et équerré en entendant un professeur de droit de sur-quoi conseiller du président de la république faire de telle révélation. Si une partie du document soumise par le chef de l’Etat est rejetée par le conseil constitutionnel alors les conseillers juridiques du président de la république ne méritent pas leur place; ceux qui sont sensé rédiger notre constitution sont alors nuls et c’est très grave pour notre république. Si Ismaela Madior Fall et co ne sont pas sensés savoir si les propositions du président de la république (sur la révision de la constitution) sont anti constitutionnelles ou pas, alors il y a problème au sommet de notre État.  Ismaela Madior Fall tenterai-il de nous faire croire qu’ils ont enduit le président de la république en erreur devant la communauté nationale et internationale sur la réduction du mandat en cours? Si Macky l’a dit, c’est que c’est possible, dans le cas contraire on est dirigé par un homme très nul qui ne sait pas où mettre les pieds.

Encore que, comment ce conseil constitutionnel qui s’est tu, en toute violation de la constitution (par Wade et sa bande) lors de la modification de la durée du mandat de 5 ans à 7 ans par voie parlementaire, en acceptant une troisième candidature consécutive de wade, peut intervenir aujourd’hui pour dire non au peuple sénégalais et au président de la république que vous ne pouvez pas vous prononcer sur la durée du mandat du président en cours, c’est anticonstitutionnel.

Ismael Madior je ne sais pas ce que vous anime, je ne sais pas si vous êtes un cancer ou un cancre, mais un avis est un avis. La constitution est très claire, elle ne dit pas que la décision du conseil constitutionnel lie le président, mais que le président peut consulter le conseil constitutionnel et le président de l’assemblée nationale. Si la consultation du conseil constitutionnel  était une impérative et que leur leurs décisions sont liées au président de la république, alors Abdou Diouf, Abdoulaye Wade allaient consulter le conseil constitutionnel pour la modification de la constitution, ce qui n’a jamais été le cas professeur.

Il n’appartient pas au conseil constitutionnel d’exiger au peuple une constitution, mais il appartient au peuple d’élaborer une constitution pour leur nation


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Ro La Prof - #1

Bien Dit Mon Cher On A L\'impression Que Nous Sommes Diriges Par Des Novices Qui Ne Savent Rien En Fait Ils Le Font Sciemment Ils Leurrent Les Senegalais Mais Ils Vont Se Reveilles Trop Tard

le Mardi 05 Janvier, 2016 à 11:29:27RépondreAlerter

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *