L'OFFENSE

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Just ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

L’offense

La riposte est le comportement naturel de tout être offensé.

Offensez un chat dans une chambre, il vous égratignera

Offensez la végétation en coupant les arbres, vous aurez des conséquences climatiques

Offensez un peuple avec une dictature, le peuple se révoltera un jour

Offensez des personnes en les faisant esclaves, ils se révolteront un jour pour se libérer.

Offensez des gens à leur insultant, ils se soulèveront contre l’offenseur.

Que le pouvoir d’offenser (par des lois ou des armes) ne légitime pas l’action d’offenser.

Autant que le monde libre a des principes, des valeurs notamment la liberté d’expression, le monde musulman a également des principes et des valeurs notamment ne pas caricaturer leur prophète.

Autant qu’il est intolérable de bruler le drapeau national d’une nation autant il est intolérable de caricaturer  le prophète de la nation musulmane.

La liberté des uns ne doit pas conduire à bafouer les principes et valeurs des autres,

Faire de sortes que les principes et les valeurs des uns ne piétinent pas les principes et les valeurs des autres. Pour un monde de paix, il va falloir nécessairement que certains cèdent de leur principes et valeur. QUI POUR CEDER ?

Que ceux qui, dans leurs actions offensent d’autres, cèdent une partie de leur principes et valeur, car comme le dit le proverbe wolof  « Toogne amoul galathie »

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :