NON l'afrique pas une propriété

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Just ndiaye

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 Cinquante quatre après que nous nous sommes constitués en Nation tel que décrit par les occidentaux, on nous enseigne à l'école, "le partage de l'Afrique", comme si l’Afrique est une appartenance. Il est temps que les africains, rejettent cette idée de "partage de l’Afrique", NON l'Afrique n'a jamais été partagée et ne peut être fait l'objet de partage, l'Afrique n'appartient à personne. Ce qui c'est passé, est que des envahisseurs se sont regroupés à Berlin pour fixer les limites de leurs zones d'intervention en Afrique afin de ne pas combattre entre eux lors du vol des richesses des peuples envahis.

Tant que les africains continueront à croire que "l'Afrique a été partagée", ils continueront à croire qu'ils appartiennent à ces envahisseurs. NON l'Afrique est libre. Tout les peuples ont été connu l'envahissement. César avait envahi toute l’Europe, jusqu’en Russie, tous ces territoires appartenaient à Rome. Et pourtant aujourd'hui, les français, hollandais, allemands, suisse etc.... vous diront que cet envahissement n'était qu'une partie de l'histoire et la page est tournée, il n'y a pas 1500 éme anniversaire, parce que la liberté c'est dans l'esprit. Il en est de même pour l'Amérique Latine et l'Amérique du Nord, mais on ne parle jamais de partage de l'Amérique, parce que ceux qui y vivent sont libres et n'appartiennent personne. Ce, soit disant "partage de l’Afrique" qu'on nous enseigne à l'école des blancs, est juste un moyen de nous faire croire que nous sommes la propriété de quelqu'un et par conséquent nous seront toujours dépendants (politiquement et économiquement) de nos propriétaires, Il faut que les africains considérent que ce soit disant "partage de l'Afrique"n'est qu'une partie de l'histoire africaine.

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :