Au-delà des supputations, Qui est Mame Mbaye NIANG ?

Blogs

Au-delà des supputations, Qui est Mame Mbaye NIANG ?

La plupart des hommes préfèrent les apparences. À travers elles, ils cachent leur être, leur nature propre. Le rôle théâtral qu’ils s’arrogent leur permet de conjurer le mépris qu’ils éprouvent envers eux-mêmes, mais, en même temps, celui-ci les plonge au firmament de la séduction. Les atours apparents avec lesquels ils bâtissent leur monde sont des béquilles trompe-l’oeil qui voilent leur impotence. En fait, ce sont des tricheurs, des mystificateurs même, diraient Olivia Gazalé.

Le ministre Mame Mbaye NIANG a la qualité— on pourrait dire le défaut — de ne pas faire partie de ceux-là. Ses  détracteurs en mal de publicité s’arc-boutent sur de fausses allégations pour faire leur propre marketing. Le dernier d’entre eux qui tenta une prouesse « littéraire » pour (se) vendre un « ouvrage scandale » fortement discrédité par tant d’amalgames et de fautes scripturaires, fut Birahim SECK. Croyant que Macky SALL allait perdre l’élection présidentielle du 24 février 2019, il se précipita d’exhaler un livre qui, au fond, n’est qu’un ramassis d’articles de presse, citant allègrement, par-ci et par-là, des documents dont on peut douter de la fiabilité, voire se demander, si, par exemple, le rapport de l’IGF auquel il fait allusion dans différents passages, existe vraiment.

N’ayant cure de toutes les méchancetés qui se racontent sur lui, et prenant pour seul témoin son Créateur, le ministre du Tourisme n’a d’yeux que pour ces vertus cardinales : travail, dignité, honnêteté et fidélité en amitié. Pour celui qu’il s’est juré de servir, de défendre, celui pour qui, il a fait don de sa personne, à savoir le Président Macky SALL, on se rappellera qu’il a préféré perdre, alors que ce dernier était victime d’un tripatouillage institutionnel sous le régime de WADE, son poste de haut cadre à l’aéroport de Dakar.

Personnage certes controversé pour les adversaires politiques de l’actuel Chef de l’État, notamment en raison de sa gâchette verbale malaxée d’un miel acrimonieux, Mame Mbaye NIANG demeure le ministre le plus adoubé par Macky SALL. Parce que l’ancien ministre de la Jeunesse voue un culte de fidélité sans faille à son ami Président. Au moment où certains membres de la Coalition présidentielle s’adonnent à des chantages ou s’adjugent des victoires électorales douteuses dans certains départements, comme Dakar, en vue de profiter des dorures de la République, il préfère, quant à lui, s’éloigner de ce narcissisme méprisable. Sans jamais rien réclamer, il a choisi de faire don de sa personne au Président de la République.

D’ailleurs, nul n’ignore l’excellent travail qu’il a abattu tant dans les média que sur le « terrain » pour arracher la ville de Dakar à cette Opposition claudicante. N’eût-été les précautions qu’il prend pour ne pas être en conflit avec d’autres leaders de sa Coalition, il serait entré dans le fief de ces derniers pour galvaniser les électeurs durant les campagnes électorales dernières, argue-t-il parfois. Pour rappel, c’est avec beaucoup de difficultés qu’il s’est rendu, en mars 2017, à une invitation d’un groupe de rap qui l’avait choisi comme parrain d’une manifestation organisée durant les « Fêtes de la jeunesse ». Tout acte de nature à fragiliser le « siège » du Président Macky SALL est pour lui à proscrire.

Cette proximité qu’il entretient avec le Chef de l’Etat fait parfois des jaloux au sein de l’Apr. L’on raconte même que bons nombres de hauts dignitaires de son Parti ont maintes fois essayé de nourrir des supputations sordides pour le voir sombrer ou disparaitre dans un néant vagissant.

Quoiqu’il en soit, il a tout de même marqué, à travers des actes symboliques, cette récente période électorale. Une ambulance remise à l’hôpital de Ouakam, des frais d’hospitalisation pris en charge par ses propres frais, des visites de proximité programmées, mais aussi improvisées, auprès de personnes de toutes catégories, de jours comme de nuits, sans compter les meetings, tous ces actes font qu’il est aujourd’hui perçu comme l’un des leaders qui a fait basculer Dakar dans le camp de BBY. Contrairement à ces individus qui clament haut et fort tout « bienfait » dont ils ont fait profiter leurs semblables, Mame Mbaye NIANG est, quant à lui, très avare lorsqu’il s’agit d’évoquer avec lui son « bon samaritanisme ». Pourtant, il a toujours été bienveillant envers ses proches. L’homme que certains de ses détracteurs décrivent négativement, n’est pas celui que connaissent les membres de son entourage.

En ces époques sinistres de « fake news » et de médisance, même certains saints échapperaient difficilement aux manipulations et aux calomnies. Mais le plus important pour Mame Mbaye NIANG, c’est le Président Macky SALL. Quitte à essuyer les pires injures, il le défendra jusqu’à épuisement totale de toute son énergie vitale.

« Tant que Macky sera là », entend-on dire dans les coulisses de ses rencontres intimes, « je n’aurai pas, répète-t-il, d’ambition d’une certaine envergure politique ». Autrement dit, si un jour Macky n’est plus candidat à une élection présidentielle, il n’hésitera pas à demander le suffrage des Sénégalais. Plutôt que de faire comme ceux qui lorgnent déjà le fauteuil présidentiel, il préfère s’investir corps et âme pour permettre à son ami Président de réussir ….

C’est un sacerdoce !


Militant par Devoir

Dans Le Blog du Sociologue Rebelle


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *