Confessions : grosse, j\'avais honte de mes formes

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Confession du jour ! #Complexes

Depuis que j'ai 12 ans, j'ai nourri en moi des complexes liés à mon physique. Je me trouvais "trop" grosse, "trop" petite et "pas assez" jolie pour mériter que l'on dise de moi que je suis belle. J'avais besoin de cacher mon corps.

C'est à 20 ans, lors de mon voyage au Sénégal que j'ai été confrontée aux différents standards de beauté. Mes rondeurs étaient appréciés et mises en valeur quand je parlais de mon rapport au corps. Je n'avais jamais ...reçu autant de compliments sur certaines parties de mon corps que je trouvais désagréables car elles étaient en contradiction avec l'image que l'on me renvoyait, chaque jour, de la "femme idéale", ici en Belgique, ce qui a fortement perturbé mon rapport au corps, ma féminité, ma sexualité et même mon rapport au sexe opposé.

Durant des années, on m'a renvoyé l'image d'une femme qui ne plait pas, qui n'est pas "in" et qui n'est pas désirable ... ainsi, j'ai nourri en moi l'idée que j'étais peut-être une personne qui ne méritait pas qu'on prête attention à elle. Je me suis donc forgée une personnalité tout autour de cette croyance.

Je ne prétends pas être la femme la plus belle du monde et je n'aspire pas à devenir un super canon ... même si en soi, c'est une quête impossible car les critères de beauté différent d'un continent à l'autre donc pour la baroudeuse que je suis, ca va être compliqué (à moins que je m'entraîne à prendre et/ou perdre 15kg d'un pays à l'autre). Ceci dit, j'aspire à devenir la femme la plus belle dans mon monde en me regardant chaque jour avec amour et gratitude. AlhamduliLah.

En nous rappelant que nous n'avons pas besoin de tous les artifices qu'on nous vend, tous les jours, en tant que femme ... nous nous permettons d'être réellement nous-mêmes et de ne plus être dans une pseudo concurrence de "qui sera la plus belle". Nous avons toutes gagné, déjà.

J'en apprend tous les jours. Et tous les jours, je me questionne : "te sens-tu belle Nadia ?" et à cette réponse, ce n'est pas dans mon apparence que je cherche la réponse mais dans mon coeur.

Alors, ne nous trompons pas de chemin ! #BeauteNaturelle

Je suis ce que je suis et je suis fière de ce qu'Allah m'a offert. AlhamduliLah

Par mon amie Nadia

Dans Le Blog du Sociologue Rebelle

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :