DJ Boub’s, Votre fils vous demande de choisir entre l’Enfer et le Paradis, entre Dieu et Satan

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

« Papa, les Américains créent des applications et tout, ils sont trop créatifs. Mais toi, tu es là à faire du "Dakar ne dort pas", non vraiment…»

J’aurais préféré vous le dire en face, malheureusement, médiatisé tel que vous l’êtes, il faut faire partie d’un certain cercle pour vous voir. Vous révéliez, il y a quelques jours, que votre fils vous a apostrophé grossièrement sur la nature et les finalités de vos émissions « bidon », comme « Dakar ne dort pas », au moment où, dites-vous, les Américains excellent dans la technologie, dans ce qui fait avancer leur pays. Un homme de Dieu racontait, qu’un jour, ce sont « les enfants qui éduqueraient les enfants ». Moi j’ajoute que ces mêmes enfants éduqueront leurs parents. Mais tout dépendra du type d’enfant que nous aurons.

         M. Boub’s, j’aurais été à votre place, je remercierais Dieu de m’avoir donné un enfant doté d’une telle conscience, plus conscient que vous ne pourriez l’être vous-même. Je me dirais aussi, ce n’est pas mon fils qui me parle, mais le Bon Dieu. Vous avez presque tout dans cette vie, vous qui avez commencé votre parcours médiatique de façon fort courageuse alors qu’aucun privilège ne vous y destinait.

         J’aurais été à votre place, je commencerais à penser des sujets intéressants, à la fois ludiques et instructifs. J’aurais été à votre place, j’arrêterais d’abêtir ma jeunesse et remplierais une grande mission, afin qu’après ma mort, je n’aie rien à regretter, afin que ma progéniture n’aie jamais honte de m’avoir comme père.

         Dj Boub’s, vous êtes un excellent animateur, peut-être même le meilleur animateur du Sénégal. Je vous ai vu pleurer lors du décès de Jules Junior, votre ami. La vie est très courte et nul n’est parfait, c’est vrai. Nous vivons avec des contradictions. Et seul le combat avec soi-même et les tentations de ce monde fera de nous de véritables hommes.

         Mon frère Boub’s, j’aurais aimé avoir un fils comme le tien, un fils qui me dit, « papa, tu es sur la mauvaise voie, ressaisis-toi ». D’ailleurs, qui n’aurait pas envie d’avoir un tel fils ? Mon très cher frère Boub’s, j’attends et j’espère que vous mesurerez la valeur du message de votre enfant, qui est plus que votre enfant, mais presque votre père.

         Pour terminer, j’aimerais demander aux internautes qui se précipitent souvent à dénigrer à travers leurs commentaires, de prendre une pause aujourd’hui et de faire des contributions bien réfléchies afin que nous soyons les vainqueurs du combat que chacun mène, par amour, pour le rayonnement du Sénégal.

http://mactko.seneweb.com/news/People/dj-boub-rsquo-s-tance-par-son-fils_n_124549.html 

Le Sociologue Rebelle

University of Bayla

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :