Les balles pleuvent en Côte d’Ivoire : Alassane paie pour ses crimes !

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

L’histoire retiendra qu’un homme nommé Alassane Ouattara, aidé par la France, s’est servi des rebelles et des mercenaires pour destituer le Président Gbabgo.

S’il y a des gens qui doutaient des supposés liens entre ADO et les rebelles, aujourd’hui les choses semblent beaucoup plus claires. Comme le disait un acteur dans un film que j’ai vu pendant ma petite enfance, « la réponse à toute question, c’est le temps ».

Depuis hier (15 mai 2017), une partie de l’armée ivoirienne est en mutinerie, poussant ainsi tous les Abidjanais à s'enfermer dans leurs maisons et appartements. Ces soldats sanguinaires réformés dans l’armée régulière ivoirienne réclament des sommes importantes au Président Alassane Dramane Ouattara pour avoir tué, en son nom, des milliers d’innocents, afin de lui permettre d’accéder au pouvoir.

Il avait fait croire aux ivoiriens qu’il était la solution. Aujourd’hui, tous se rendent compte qu’il est, en fait, le problème.

Le Sociologue Rebelle

University of Bayla

 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :