Élection miss Peule, miss Manjak.......... miss wolof ? miss catholique ? miss musulmane ? Vers une dérive communautariste ?

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: diarra mame

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Depuis bientôt une décennie et avec la libéralisation de l'espace médiatique sénégalais on assiste à une floraison de programmes visant naturellement à augmenter l’Audimat de chaque télé.

Concurrence oblige, on essaie d'innover, de se différencier en proposant de nouvelles émissions, de nouveaux concours etc

Parmi ceux ci on assiste depuis quelques années à l'élection de miss de telle ou telle communauté ethnique, les plus connues étant l'élection de miss labaado pour les Peules et de miss Manjak.

Mais la question à se poser est : est ce vraiment utile ? n'allons nous pas vers une surenchère avec l'élection de miss pour chaque ethnie ? Si on en arrivait là, ne serait ce pas synonyme de repli sur soi et de communautarisme ?

L'élection de miss black en France, aux États unis et dans d'autres pays Européens peut être justifiée par une volonté de valoriser une couleur de peau différente mais sous représentée dans le paysage de la mode et dans les critères de beauté idéalisés par les médias.

Mais au Sénégal peut on parler de critères de beauté sous représentés ou différents pour justifier de telles élections ? La Réponse est Non car que ce soit chez les Mankagnes, les Manjaks, les Peuls, les wolofs, les Mandingues, vous trouverez plus ou moins des très grands ou très petits de taille, des très claires ou très noires de peau dans chacune de ces ethnies.

Alors à quoi bon organiser une élection miss dans telle ou telle ethnie ? Peut être pour mettre en valeur la culture de celle-ci me diront certains. Noble idée ! Toutefois si tel est le seul motif je propose qu'elle se fasse au sein même de miss Sénégal, on pourrait imaginer chaque année une élection de la miss nationale qui serait placée sous le thème de la culture et des traditions vestimentaires de deux à trois ethnies à tour de rôle.

Une telle initiative serait plus valorisante, plus responsable et plus respectueuse de la cohésion nationale tant recherchée à travers la construction ô combien difficile de l’État nation en Afrique. Dans le cas contraire on risque de s'embourber encore et encore dans un fractionnisme avec une profusion de miss wolof, sérére, peule, balante, mankagne, diola..... et qui sait? miss catholique, miss mouride, miss tidiane etc

n'est ce pas ouvrir la boite de pandore ?


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :