Se proclamer démocrate pour mieux sévir comme dictateur

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Parler en démocrate, mais agir en monarque

\r\n\r\n

(Source A)

\r\n\r\n

On le connaissait broyeur d’opposants. Khaf’, «Xessé boy», entre autres, ne nous démentiront pas. Tout le monde savait, également, que «Thiompal» a beau théoriser la gestion sobre, mais finalement, c’est le monde à l’envers, sous son Magistère.

\r\n\r\n

Et pas besoin de fouiller loin dans les couches épaisses de nos mémoires pour en dénicher des exemples. Le dernier en date est ses dépenses de luxe autour de l’acquisition des deux A330 NEO. Avec 180 milliards F Cfa.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

On avait, depuis longtemps, la certitude, clé en main, que «Tata Kor Marième» peut se fâcher, tout rouge, pour un rien. Surtout, quand en vous vendant son Sénégal Emergent, vous lui faites remarquer que ça submerge à hauteur de 115 milliards F Cfa. Comme l’a clamé, haut et fort, le Fmi.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Mais «nak», franchement,  on ne savait pas que «Wathiathia» pouvait pousser le bouchon plus loin, en voulant dénier aux citoyens, notamment à ses opposants, la liberté de critiquer sa gestion des affaires de la Cité.

\r\n\r\n

Dommage pour “Buur” ! Car c’est fini, l’époque des Despotes. Et pour ça, pas besoin qu’Ousmane Ngom le lui rappelle. Lui, qui disait de «Gorgui», qu’il parle en démocrate, mais agit en despote.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Mame Sagar (Billet-SourceA)

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :