lesbianisme.Ces grandes dames qui draguent les jeunes filles

Blogs
  • Article ajouté le : 12 Vendredi, 2013 à 23h26
  • Author: Beye De Base

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

A dakar ses grandes dames mariées ou célibataires menant une vie tout a fait normal ne donnent pas l’apparence de ce qu’elles sont réellement. Le lesbianisme ou saphisme très répandue au Sénégal existe bel et bien, maintenant certaines femmes « drianké » n’hésitent pas a draguer les jeunes filles. Surtout étudiante ou élève en cas de besoin.
  
Très classe dans sa voiture 4×4 cette dame témoigner pourquoi elle préfère les femmes aux hommes évidemment dans l’anonymat « j’étais mariée et j’ai jamais eu de plaisir avec mon mari. Un jour j’ai rencontré une femme très bien habillée la quarantaine dans une boutique ou on vendait de l’encens, elle a commencé a me parler et me proposait des échantillons de « thiouraye » elle était très sympathique avec moi et comme le courant passait entre nous, on a échangé nos contacts et c’est ainsi qu’on a commençait a se fréquenter et a avoir des relations sexuelles. C’est avec cette femme que j’ai découvert un plaisir si intense que j’ai finalement divorcé de mon cher mari. »

La pratique du lesbianisme se cache derrière des apparences d’amitié singulière et même si ce phénomène est accepté a l’occident c’est pas le cas dans certains pays africain. Au Sénégal particulièrement elles deviennent de plus en plus nombreuses. Dans les boites de nuit elles 
s’affichent discrètement pour ne pas trop attirer l’attention. La majorité des grandes dames gouine sont riches de vrai « driankés », des intellectuelles.

 


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :