Sexe sur la toile : Le Web sénégalais est-il ....(Mineurs s'abstenir)

Blogs
  • Article ajouté le : 12 Jeudi, 2013 à 23h31
  • Author: Beye De Base

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Sexe sur la toile : Le Web sénégalais est-il perverti ? (Mineurs s'abstenir)

Il suffit qu'un site web sénégalais publie une histoire, des photos ou des vidéos autour du sexe pour que l'audience bat son plein pour ce portail. Le nombre de lecture associé au nombre de commentaires liés à l'article sont édifiants pour juger du penchant des internautes sénégalais pour le sexe.

  Les sénégalais seraient-ils des hypocrites ? Consomment-ils du sexe pour ensuite se défendre d'en parler publiquement ? Pourquoi autant de fréquentation des articles autour du sexe ? 123Dakar. com s'est penché sur la question.   En 2007, une histoire d'une vidéo de sabar avait tenu en haleine toute une population. Une vidéo diffusée sur Youtube mettant en scène la danseuse Ndèye Gueye avec ses acolytes. Visionnée par des millions d’internautes, la vidéo et les danseuses avaient finalement atterrir au tribunal pour outrage public à la pudeur. L'« affaire Guddi town » avait finalement été retiré du web, 123dakar vous la propose de nouveau pour souvenir.  VISITEZ LE SITE www.dakarpeoples.com

Moins grave que « Guddi Town », la vidéo de la danse « Koré Kipiti Koré » elle est toujours en circulation sur la toile. Comme la première, elle attire des foules pour visualisation. Certains pourraient se défendre en prenant l'exemple des sabars dans les quartiers. Sabar qui souvent voit les filles se déhanchaient en pagnes ou « Bethio » laissant entrevoir des bouts de culotte ou même leurs parties intimes nues et sans complexe. 


Les vidéos et photos publiées sur internet ne sont que l'arbre qui cache la forêt dans la pratique web des internautes sénégalais. Les histoires qui ont gagné plus de succès sur la toile sont celles dans lesquelles il est souvent abordé des questions de prostitution, de pédophilie, d'homosexuel, de photos de femmes nues diffusées, de vidéos de danses obscènes …On se souvient du buzz autour des photos d'une employée de AMSA, les photos d'un certain Ndiombass Diaw. Le Web sénégalais serait-il un web perverti ?Comment on peut à la fois critiquer une chose et être parmi les premiers consommateurs ? Aujourd'hui, le constat est que tous les internautes qui souvent réagissent par des commentaires face à ces publications s'opposent et critiquent avec la dernière énergie ces genres d'articles. Mais oublient-ils qu'en cliquant sur un titre qui parle de sexe et en commentant l'article, ils augmentent l'audience et grandissent par la même occasion la curiosité des autres internautes autours de cette information. Le web des sénégalais semblent être un miroir qui reflètent le visage découvert d'une population qui se mire avec un voile sur la tête.Certains sites PEOPLE sénégalais essuient des critiques les plus acerbes des internautes sénégalais quant à leur ligne éditoriale. Alors que ces internautes eux mêmes produisent un contraste édifiant par rapport à leurs comportements sur la toile. Ils sont toujours les premiers à visiter ces sites people et ils sont toujours les premiers à diffuser les informations qu'ils y trouvent. C'est bien vrai que les peoples et les potins commencent à prendre de l'ampleur, mais toute raison gardée, chacun est libre d'exploiter l'information qui l'intéresse mais chacun doit aussi assumer et respecter ses choix

VISITEZ www.dakarpeoples.com pour plus de FAITS DIVERS,BUZZ,SUSPENS....


Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :