Indiscipline au Sénégal:quand un vigile de Magic Land se permet de tabasser un père de famille

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

C’est une histoire complètement folle et indigne d’un parc d’attraction pour enfants. Parti hier au Magic Land avec son fils pour faire du Kart, un père de famille s’est retrouvé tabassé par le vigile de Magic Land. Un père de famille qui voulait tout simplement faire plaisir à son fils venu en vacance s’est retrouvé à terre, sous les coups de point d’un vigile remonté qui a voulu absolument battre et humilier un papa sous les yeux de son fils. « Je me suis fait agresser aujourd’hui par le vigile du Magic Land et devant mon fils. Au lieu de me dire que Magic Land est fermé le lundi, le monsieur me dit sur un ton grossier. Tu ne m’as pas vu ? Je lui réponds mais c’est toi qui devais me voir puisque tu es le vigile. Apres m’avoir expulsé dehors, il commence à m’insulter. Le temps de prendre mon téléphone pour appeler la Direction, je n’ai rien vu venir ! Ceux sont des coups qui pleuvent sur moi. A terre il continue à me frapper devant mon fils. » Déclare Monsieur Gueye. Ce père de famille n’est certainement pas le seul à avoir reçu les coups de ce « vigile fou » du Magic Land. C’est peut-être le moment d’alerter l’opinion et les parents sur les dangers que leurs enfants ou eux-mêmes courent en se rendant dans ce parc d’attraction. Monsieur Gueye quant à lui souligne qu’il a déposé une plainte au commissariat de police pour coups et blessures volontaires.

\r\n\r\n

Ce  qu’il faut ainsi dire dans cette affaire c’est que l’indiscipline est devenue monnaie courante au Sénégal et il faut sévir car si un vigile se permet de lever la main sur un père de famille devant ses enfants et qui étaient venus tout simplement pour faire plaisir, c'est devenu du n'importe quoi. Force est de constater qu'aujourd’hui, l’injustice touche pratiquement tous les secteurs au Sénégal et il faut sanctionner sévèrement pour rompre avec ce fléau car aucun pays dans le monde n’a réussi à se développer de cette sorte !!!

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :