Attentat de Nice : comment le conducteur du camion a réussi à circuler sur la promenade des Anglais ?

International
  • Article ajouté il y a 17 octobre 2012
  • Author: Pierre Thine

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Au lendemain de l'attentat de Nice, une question se pose : comment le conducteur a réussi à accéder à la promenade des Anglais qui était fermée aux véhicules ? 

\r\n\r\n


\r\nNuit d'horreur à Nice. Un nouvel attentat a touché la France après les feux d'artifice du 14 juillet à Nice. Un camion a foncé sur la promenade des Anglais fauchant sur son passage 84 personnes selon un bilan provisoire et faisant de très nombreux blessés. Le conducteur du véhicule a été identifié comme étant Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un homme solitaire de 31 ans, d'origine franco-tunisienne, non connu des services de police pour faits de radicalisation. Il était chauffeur-livreur dans une entreprise. Après ce drame, une question se pose, comment a-t-il fait pour accéder à la promenade des Anglais qui était réservée aux piétons hier soir. Selon les informations de nos confrères de M6, l'homme "a réussi à y accéder en racontant devoir livrer des glaces". Les enquêteurs sont toujours dans l'incompréhension concernant le mobile de son geste. On sait seulement qu'il vivait un divorce difficile. 

\r\n\r\n

M6 rapporte également que le conducteur avait loué le camion lundi dernier à Nice. A bord du véhicule, les enquêteurs ont retrouvé à son nom un permis de conduire, une carte bancaire et un téléphone. Mais aussi une "grenade inopérante" ainsi que "des armes longues factices".

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :