Dakar : 74,8 % des avis favorables à la libération de Karim

Blogs
  • Article ajouté le : 10 Vendredi, 2016 à 13h06
  • Author: Modou FALL

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 Libération de Karim Wade : Une demande sociale pour les Dakarois

\r\n\r\n

Dans une étude réalisée par le cabinet Syncronix, il ressort que la majorité des citoyens de la capitale (Dakar) sont favorables à la libération de Karim Wade. Le document consulté par L'Obs indique que cette position des personnes interrogées est confortée par le sentiment que 63% des Dakarois pensent que le fils de l'ancien Président Abdoulaye Wade n'est pas coupable des faits qui lui sont reprochés et que la conséquence de sa libération est logique.

\r\n\r\n

Le même cabinet dit avoir menée un sondage en janvier 2015. Il ressort de son étude que la traque des biens mal acquis était déjà considéré, par 53,1 % des Sénégalais comme une traque politique. 15 mois auparavant, un autre sondage politique réalisé sur l'étendu du territoire sénégalais établissait 25% de mentions positives et 10,6% de mentions négatives pour la traque des biens mal acquis. Mais, malgré le fort taux cumulé de 74,8 des avis favorables à la libération de Karim, 16,8% des Dakarois pensent que l'ancien ministre d'Etat sous le régime de son père ne peut être élargi s'il est coupable. Pendant ce temps, 8,4% des personnes interrogées sont d'avis que l'idée agitée de la libération de Karim Wade, devenue une possibilité depuis quelques jours, entre dans le cadre d'une stratégie politique.

\r\n\r\n

 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :