Macky Sall félicité pour l’interdiction de Charlie Hebdo au Sénégal

Blogs
  • Article ajouté le : 14 Mercredi, 2015 à 20h01
  • Author: Modou FALL

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Affaire Charlie, Degg moo woor souligne la démarche contradictoire de l’état et remercie l’Etat de la non diffusion des supports de Charlie Hebdo et du journal Libération.

Apres la participation du Président de la République Macky SALL à la marche républicaine de Paris, le Ministre de l’intérieur vient de faire un communiqué pour annoncer l’interdiction au Sénégal de la distribution et de la diffusion ‘’par tout moyen’’ des éditions de mercredi de l’hebdomadaire français ‘’Charlie Hebdo’’ et du quotidien ‘’Libération’’ du même pays, dont les Une comportent une caricature du prophète Mohammed (PSL).
Ce que nous pensons être un recule ou une démarche contradictoire.
Le « Je suis Charlie mais …. » est un comportement qui a suscité un débat fou au Sénégal.
Par ce communiqué, la position du Président se voit plus catégorique par la tendance de l’orientation de l’opinion quant à sa participation à la marche de Paris.
Le Sénégal est pays laïc mais à 95% de musulmans se suppose que la sensibilité générale est du coté de la défense de l’Islam et de son prophète Mohammed (PSL).

Ce recule est encore une victoire de l’opinion et de la grande majorité des pensées sur le respect des croyances de l’autre.
Nous saluons donc cette position de l’état du Sénégal pour la non distribution de ces numéros de Charlie Hebdo et du Quotidien « Libération ».

Modou FALL
Degg moo woor

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :