Osons dire la vérité au Président Macky SALL, les sénégalais souffrent.

Blogs
  • Article ajouté le : 18 Dimanche, 2015 à 13h10
  • Author: Modou FALL

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

La réalité est là, les temps sont durs, les sénégalais souffrent.

 

Les entreprises nationales sont en difficultés. Les sénégalais ont besoin d’aide, ils tirent le diable par la queue. Ils cherchent désespérément de l’aide chez d’autres (supposés être plus à l’aise). Ils courent souvent à gauche et à droite pour avoir du soutien financier mais  hélas ...

 

Tout ce qu’on dit sur la situation actuelle du pays sans souligner la vie dure que mène les sénégalais, est loin d’être la vérité.

La vérité est là, vous devez l’entendre, le comprendre et intervenir. Y a beaucoup de choses à revoir.

 

Nous sommes tous des citoyens sénégalais et on aurait voulu que ce soit le contraire mais malheureusement non. Le Sénégal traverse actuellement une situation économique difficile, les malades ne vont plus à l’hôpital de peur de ne pas pouvoir supporter les frais. La vie reste chère même si les prix sont stabilités.  Il est vrai  que les prix de certains produits  ont baissés  mais il va falloir trouver des sous pour pouvoir acheter. 

 

Le chômage (jeunes  et adultes) augmente de manière exponentielle. L’approvisionnement correct en eau pose actuellement problème même au niveau de la capitale.  Le transport reste encore cher, l’éducation tend vers la privatisation ou en tout cas est devenu plus chère.

Monsieur le Président, vous pouvez faire les calculs,  les facturations d’eau et d’électricités  ont augmenté, les inscriptions  (élèves et étudiants) ont augmenté, les billets pour le transport ont augmenté et  loi sur les loyers n’a pas été suivie, les tarifs ont été revus à la hausse. La diminution des impôts  sur les salaires seulement ne pourrait combler cet écart pour permettre aux pères de familles de supporter toutes ces charges.

 

Modou FALL

Degg moo woor

 

 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :