Université Républicaine : Enseignement par l\ exemple du Président Macky SALL

Blogs
  • Article ajouté le : 13 Dimanche, 2015 à 13h12
  • Author: Modou FALL

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

L'émergence doit passer obligatoirement passer par le travail et travail dans la discipline. Mame Cheikh Ibrahima FALL est un homme de valeurs et un travailleur hors pair. Il est constant dans sa logique, le travail et le Ndiguel.   En citant Mame Cheikh Ibra FALL du haut de la tribune, lors de sa leçon inaugurale, le Président a  choisi le bon exemple, il a  trouvé une source d'inspiration, un modèle, pour la jeunesse républicaine en particulier et sénégalaise en général. Son enseignement est éducative-ment pédagogique,  un enseignement par l'exemple, un exemple de chez nous, cheikh ibra FALL un intellectuel hors pair. La jeunesse trouverait en lui les valeurs, l'esprit du travail, le respect de l'autrui et le sens du partage.   La citation du Président est bien mesurée :  Mame cheikh ibra fall néna  "ndakh yalla dou faye wakh di bayi dieuf " Cette citation a un double sens, un sens nationaliste et un travailliste. Nationaliste :  nous avons au Sénégal des hommes valeureux que nous pouvons choisir comme exemple de reussite. Travailliste, nous  ne connaissons  de Mame Cheikh Ibra que d'homme travailleur et il l'a prouvé par ses terres, ses résidences et ses contributions à la communauté.   Félicitations Monsieur de Président     Degg moo woor  
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :