Conduite A Tenir En Cas D\'évanouissement

Blogs
  • Article ajouté le : 14 Vendredi, 2018 à 10h09
  • Author: Pierre Thine

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

 \r\n\r\n\r\n

\"crise

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

a) – Si la personne sent qu’elle va s’évanouir, dites-lui de s’allonger en position horizontale, un des principaux risques de l’évanouissement étant la chute (la syncope généralement plus brutale, ne le permettra pas), et de respirer profondément. S’il n’est pas possible de faire allonger la victime, dites-lui de :

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

- baisser fortement la tête ;

\r\n\r\n

- raidir le plus possible les muscles des membres inférieurs et des fesses, de façon à chasser le sang vers l’intérieur.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

b) – Si la personne est évanouie :

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

- vérifiez la liberté des voies aériennes ;

\r\n\r\n

- mettez la victime en P.L.S. Toutefois la manœuvre classique consistant à allonger la victime sur le dos, tête basse, les jambes levées à la verticale au-dessus de la tête (ce qui fait refluer, en général immédiatement un litre de sang environ vers le cœur et le cerveau suffira souvent. Vous pouvez également lui tapoter les joues ou la flageller légèrement avec un linge mouillé, lui faire respirer, si vous en disposez immédiatement, des sels anglai

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Vous aurez auparavant desserré col, ceinture, et tous vêtements pouvant gêner la circulation et la ventilation et vous aurez assuré, si nécessaire, une aération suffisante.

\r\n\r\n

En général, au bout de quelques instants, la personne évanouie reprendra connaissance, mais la position horizontale devra être maintenue quelques minutes afin d’éviter une récidive.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

c) – S’il s’agit d’une syncope (arrêt cardio-respiratoire), la conduite à tenir est le plus souvent la même. En effet, la syncope est très brève et l’arrêt cardio-respiratoire est généralement de courte durée.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Si l’on allonge la victime en position strictement horizontale, la ventilation et la circulation reprennent presque instantanément de courte durée.

\r\n\r\n

Sinon, il faut en outre, d’urgence, ranimer la victime c’est-à-dire pratiquer la ventilation artificielle associée (méthode optimale) ou massage cardiaque externe (M.C.E).

\r\n\r\n


\r\n 

\r\n\r\n L'auteur   Pierre Thine\r\n\r\n \r\n\r\n \r\n\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :