Les Réactions De Surcharges Ou Réactions Stress

Blogs
  • Article ajouté le : 06 Mardi, 2018 à 12h11
  • Author: Pierre Thine

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

\"C.I..C.R\"

\r\n\r\n

Les sauveteurs, les pompiers, les secouristes, les collaborateurs du Mouvement international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge et les Volontaires de l’Action Humanitaire endurent, du fait de leur travail en situation d’urgence et de catastrophe, des réactions émotionnelles intenses. On les appelle réactions de surcharges psychiques ou réactions de stress.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Les délégués du C.I C.R et les volontaires de l’action humanitaire qui s’engagent en zone de guerre et de conflit subissent des traumatismes de plus en plus violents, plus proches des combats qu’auparavant, davantage mêles à des populations civiles toujours plus menacées, ils côtoient aujourd’hui des combattants indisciplinés, au comportement imprévisible qui ne les respectent pas. Au retour, ces réactions de stress et ces traumatismes troublent non seulement la personne rescapée, mais aussi sa famille, ses amis, les responsables opérationnels et le corps médical.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Afin d’être mieux maîtrisés et le cas échéant prises en charge, ces réactions doivent être connues de chacun et chacune. On distingue deux réactions de stress qui s’enchaînent d’une manière imperceptible, d’abord utile et protectrice, puis inutile et destructive pour l’organisme,  le stress protecteur qui permet de faire face aux conditions extraordinaires d’une mission éprouvante, tout en restant efficace. . le stress dépassé, qui conduit bientôt à l’épuisement et à la chute des performances.

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

Les collaborateurs et les collaboratrices du C.I. C.R n’échappent pas à ces réactions. Leurs familles non plus contaminées par les émotions de leurs proches et traumatismes avec eux. Afin d’être mieux maîtrisées et, le cas échéant, prises en charge.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :