QUI A PEUR DE LA SONATEL?

Blogs
  • Article ajouté le : 12 Dimanche, 2017 à 23h03
  • Author: Mamadou DIAGNE

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

QUI A PEUR DE LA SONATEL ?

EXERCICE ILLELAGAL D’ACTIVITE DE REGIE FINANCIERE

Enfin la BCEAO se réveille et se rebiffe, pour interdire  l’activité internationale d’ORANGE MONEY. Non ! Non ! Non ! Monsieur le Banquier en chef puisse que vous avez commencé, allez jusqu’au bout de la logique. Orange Money doit cesser le transfert d’argent, ou bien faire sa mue en se convertissant en opérateur de régie financière.

Car il y a longtemps que la Sonatel  qui est rappelons-le une société de services de télécommunications  exerce une activité de régie financière sur la place publique sans qu’aucune banque de la place n’ose lever le petit doigt car un voleur ne peut crier au voleur.

Je suis sûr que dans le registre de commerce délivré  par le tribunal de commerce de Dakar en 1985 lors de sa création, l’activité de régie financière ne figure pas.

Aussi je lui concède de bénéficier comme tout le monde des avantages que confères les TIC aux fins de vente, de recouvrement de ses propres produits et services ce qui est tout à fait légitime.

Mais pousser le bouchon jusqu’à prendre le pain à la bouche de ses pauvres petits banquiers qui n’osent même pas lever le petit doigt.

Comprenons que toutes ces banques qui pullulent dans ce pays et ne profitent qu’à eux même  n’osent défier la Sonatel au risque d’être sevré de ses dépôts d’opérations qui peuvent se chiffrer en milliards comme aucune autre entreprise en sait le faire sous nos cieux.

Non arrêtez !!! En plus on s’accoquine avec son copain vendre de carburant Total pour se gratter le dos réciproquement ! Et  pourtant il y a bien un ministère du commerce qui devrait bien réguler la concurrence.

Mais connaissent-ils cette partie de leur mission ? Assurément non !sinon pourquoi ne pas sévir !

Mais comme je dis plus haut, on a peur de la puissance financière de la Sonatel  car son chiffre d’affaire sort de l’ordinaire, au point que dans cette partie du  Gondouana, tout lui est permis à elle.

Même les autorités de ce pays n’y comprennent plus rien du  tout, à commencer par le régulateur des télécom, qui s’accharne à faire de la politique et de la publicité sur le média d’état ne lui enjoins d’améliorer  la quialité du service surtout internet par l’augmentation conséquente du débit, et non d’annoncer une réduction des coûts.

Cela est une exigence compte tenu du volume de bande passante dont elle dispose sur les deux câbles sous-marins dont elle dispose.

  Noter que Sonatel ne peut revendiquer aucun brevet d’invention de quoique ce soit, c’est une officine des télécoms car toute la matière grise est à Paname ou à China, elle reçoit un produit fini, elle déballe pour revendre.

Aussi  je voudrais bien attirer l’attention des usagers de ce que les promotions qui leurs sont faites sont une petite arnaque qui ne dit pas son nom. Car l’usagers payent toujours la même somme mais que le temps de conversation est lui doublé pour du 100% voire triplé pour le 150% ce qui donne la publicité << Wakh ba Marre >> .

Et c’est vrai que le gens qui ne comprennent  rien sont tout content d’être au bout d’un téléphone même pour raconter que du vent, mais comme on est en démocratie libre à chacun de bruler son khaliss selon ce qui lui convient.

En tout cas  ce que les usagers attendent de la SONATEL  c’est une sérieuse amélioration du service de l’internet par le déploiement de la fibre optique urbaine au grand bonheur des entreprises.

Tonton DIAGNE

[email protected] 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :