FACEBOOK KOUMOU YAPPP???

Blogs
  • Article ajouté le : 20 Mercredi, 2014 à 19h07
  • Author: Usman TUREY

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

  Le point 3.7. des conditions générales d’utilisation commande spécialement aux utilisateurs de ne pas publier « de contenus incitant à la haine ou à la violence, menaçants, à caractère pornographique ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite ». Parallèlement Facebook est entrain de devenir la poubelle du Web. 


  En clair, si Facebook interdit la promotion de la violence ou de contenus d'une certaine nature, pourquoi n’interdit-il pas l’exposition crue d'une scène de violence, d'une photo à caractère pornographique entre autres... Nuance !  


Le problème ce n'est pas que Facebook ne modérait pas l'utilisation de son service, mais c'est exactement parce qu'il ne semble plus le faire qu'il y a problème.


  Rappelez-vous que dans un passé récent, Facebook avait déjà censuré le compte d’un utilisateur français qui avait eu le malheur de reproduire le tableau de Courbet, l’Origine du Monde. En juillet 2012, le même réseau fait disparaître « Ema », une œuvre de Gerhard Richter, l’un des maîtres de la photopeinture. Une femme nue descendant un escalier, un hommage au tableau éponyme de Duchamp. En France, Facebook a encore retiré la photo d’un enfant à moitié nu, prise par Sebastiano Tomada, deuxième prix du World Press Photo. Photo que le quotidien flamand De Morguen avait choisie pour la une d’une édition spéciale.   

Mais aujourd'hui Facebook laisse entrer n'importe quoi dans son réseau. Les filles y publient du n'importe quoi. Des choses qui donnent envie de vomir tellement elles sont sales (culturellement et religieusement parlant). Des révolutionnaires débordant d'énergie et arrogants y postent tout les temps des injures. Bref, presque tout ce  que Facebook a retenu comme code de conduite au sein du réseau, et qui se trouve dans ses conditions d'utilisations générales, se trouve remarquablement bafoué par les utilisateurs! Toutefois, Le silence de Facebook à ce niveau est quand même inquiétant. 


  L'on se demande si c'est par simple tolérance en vue d'un déploiement effectif de la liberté d'expression des individus connectés au réseau ou est-ce qu'il s'agit d'un évitement de frustration des utilisateurs qui peuvent considérer ces répressions comme une invite au désabonnement?   

Par ailleurs, Le réseau est de plus en plus exposé et dangereux pour les utilisateurs en termes de protection de comptes, de données personnelles. Chaque jour il y a des centaines de cas de victimes d'utilisateurs de Facebook dans le monde dont les COMPTES ne cessent d’enregistrer des intrusions de nature à ternir leurs images sur le réseau!. D'ailleurs c'est souvent des contenus aux antipodes de ceux permis par le réseau qui sont publiés à chaque fois qu'un compte se fait pirater!   

Facebook: Père la pudeur face au poil mais Aveugle face à une carotide vomissant son sang sur les écrans ou une photo de femme ou fille presque nue! Je me demande quand est-ce que Facebook attend pour enlever toute cette saleté?       

#Le_Combat_Continue....
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :