SCOOP: DEUX Ghanéens, Trafiquants de Chanvre Indiens, Arrêtés par Trois agents de la Gendarmerie de Kaolack au Garage des Baux Maraîchers à Pikine, Dakar, tout à l'heure à 3h40mn.

Blogs
  • Article ajouté le : 28 Samedi, 2015 à 04h03
  • Author: Usman TUREY

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

L'habilité, le flair et le professionnalisme de la police sénégalaise, en matière de chasse des trafiquants, m'ont encore impressionné. Ce samedi 28 mars 2015, à 3h30mn, Deux ghanéens, trafiquants de chanvre indien, se sont fait chopés par trois agents qui les ont subtilement piégé. Les trafiquants ont trempé une grande quantité de chanvre indien dans des oranges contenus dans deux sacs. Arrivés à la frontière de la Gambie, ils ont libéré les deux sacs à un chauffeur pour qu'il les achève au garage des Beaux Maraîchers afin qu'ils puissent passer les récupérer une fois arrivés. Le Chauffeur avait cru emporter avec lui des sacs bien remplis d'Oranges. Une fois, à Kaolack où ses embarquements ont été contrôlés par les douaniers, il se rend compte qu'il a été utilisé comme "Bouc-émissaire". Après s'être expliqué, le chauffeur reprit contact avec les "dealers" et les assura que la marchandise est bien sauve. Ces derniers lui feront comprendre qu'ils viendront récupérer les sacs dès qu'il arrive à destination. Trois agents montent ainsi à bord du véhicule depuis Kaolack pour atteindre le garage des Beaux Maraîchers de Pikine où ils ont attendu à peu près 3h avant d'apercevoir les deux trafiquants ghanéens qui s'approchaient du véhicule après avoir été informé de l'arrivée de la marchandise 30mn avant par le chauffeur. Les trois firent comme s'ils ne les voyaient pas. Quand les dealers prirent les deux sacs pour partir, c'est là qu'intervaient inopinément les trois agents qui les taclent, les renversent par terre avant de les passer les menottes.Le Chauffeur a remercié le ciel et a prié sur le prophète Mouhamed avant de manifester toute sa colère à l'endroit de ces "abrutis" qui ont fallu sacrifier sa vie de famille.Chapeau à ces agents méritants #Le_Combat_Continue...#Journalisme_Citoyen

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :