Musulman, Noir Africain, Emigre et Sans-papiers: Le quarte perdant d\'un senegalais au pays de l\'Oncle Sam.

Blogs
  • Article ajouté le : 17 Dimanche, 2016 à 10h07
  • Author: Cheikh Dia

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Le Monde S'effondre et Le Malaise, ces deux titres des deux fameux livres de l'ecrivain nigerian des independences Chinua Achebe, a eux deux seuls, resument de maniere pertinente la situation dans laquelle se trouvent notre monde aujourd'hui. Je pousserai la metaphore plus loin pour dire que le centre de notre univers ne tient plus et comme Le Titanic, notre monde a heurte l'iceberg proverbial, nous sommes a la derive et ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'on ne coule.  Les crises sont partout et elles ont pour nom guerres civiles, terrorisme, xenophobie, racisme, pauvrete, migration en masse. Du nord au sud, de l'est a l'ouest, les problemes semblent se multiplier n'epargnant ni pays pauvres ni ceux riches et du fait de la globalisation, ces problemes sont devenus internationaux, complexes, universels, divers mais aussi similaires. Mais a qui la faute?

\r\n\r\n

          Je "vis" actuellement aux Etats-Unis et selon les  Citoyens Americains et Europeens, les Australiens, leurs politiciens et les media d'ici et , d'ailleurs, notamment dans l'Union Europeenne, tous ces maux qui affligent le Monde sont a mettre au compte de" l'extremisme Islamique", l' "Islam radical ou fondamental" ou au compte de l'Immigration en masse d'individus qu'ils soient Africains, Arabes ou Asiatiques et que cette migration soit legale ou clandestine. L'Islamophobie et l'immigration sont devenues monnaie courante dans le discours des politiciens, leurs debats televises, c'est devenu incontournable dans leusr slogans et platformes politiques, pour les citoyens c'est devenu leurs sujets preferes de conversation et de lecture mais aussi le critere le plus important pour determiner pour quel candidat voter lors des prochaines echeances electorales; pour le media c'est le principal sujet lors des emissions politiques, les interviews de candidats et les documentaires. La paranoia a atteint son paroxysme, c'est pourquoi un raciste, xenephobe et islamophobe comme Donald Trump a gagne les primaires de son parti et il sera le candidat republicain a la presidence des Etats-Unis. Il propose entre autres d'eriger une grande muraille pour empecher aux etrangers d'acceder au sol americain, il propose des surveillances rapprochees de la police a l'endroit des musulmans, de faire sortir du territoire  tout musulman vivant aux Etats-Unis et d'empecher le reste d'y entrer. Malgre les efforts du president Obama, Trump est a deux pas de la Maison Blanche car bon nombre d'Americains sont d'accords avec lui.

\r\n\r\n

       Je suis Musulman, Senegalais noir bon teint, immigre et depuis peu sans papiers ou clandestin et comme je disais en titre un quarte perdant car chacune de ces choses peut ou m'a cause des ennuis. Certes ce sont de petits ennuis car j'ai emigre aux USA en 1992 pour venir faire mes etudes donc je sais ou poser les pieds, avec qui parler et quoi discuter. En plus il etait une fois j'etais un personnage publique ici aux etats-unis donc la plupart des autorites que je rencontre assument que soit j'ai la nationalite ou que je suis un resident permanent detenteur de la carte verte. En tant que Musulman, je ne prie plus hors de chez moi, en tous les cas pas sur les places publiques, je n'emmene plus mon Coran avec moi lors de mes voyages que ce soit a l'aeroport, a la gare ou dans les avions, trains ou bus et je n'ecoute le Coran maintenant qu'en prive pour eviter tout incident ou malentendu.

\r\n\r\n

Je dois faire un plus d'attention etant noir senegalais car le racisme est devenu plus ouvert, les americains ne s'en cachent plus en a juger par les meutres commis par des policiers blancs sur des victimes noires desarmees, par les interpellations et les arrets arbitraires des noirs.

\r\n\r\n

Et finalement en tant qu' emigre, des que les gens entendent mon nom ou discernent mon accent, la question est non plus a propos de mon pays, de ma culture, de ma religion mais plutot quel est mon statut d'immigrant et avant que je ne reponde, ils se lancent dans des tirades anti-immigrees et anti musulmanes nous accusant de tous les fleaux d'Egypte et des maux qui affligent les Etats-Unis.

\r\n\r\n

            J'ai ajoute cette nouvelle entree dans mon blog non pas pour me plaindre mais seulement pour constater la situation degradante que vivent nos compatriotes emigre a travers la Diaspora. J'ai choisi ce chemin donc j'ai pas de plaintes car je suis dans une meilleure situations que de centaines de senegalais morts noyes essayant de joindre l'europe a travers la Mediterranee. Le monde actuel est en transition et cette transition s'opere de facon vertigineuse et comme aime a me le rappeler ma chere mere, nous emigres, n'avons pas ou aller et retourner au pays n'est une option viable au moins pour l'instant. Mais le retour au bercail n'est plus lointain car avec l'Islamophobie, la Xenephobie, le Racisme et des politiciens en aux USA et en Europe qui declarent que tout est maintenant une somme zero proposition c'est a dire soit on est avec ou contre eux, ils nous poussent tout un chacun a choisir son camp et le mien est clair net, quitte a etre rapatrie ou etre considere comme un Islamiste. Je suis Musulman, Senegalais et noir et cela est definitivement un tierce gagnant.

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :