Dande Mayo, le manifeste du regret !

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Il nécessite alors de faire un bref rappel aux personnes qui ne bouchent pas leurs oreilles pour éviter qu’une triste réalité y parvient.Et pourtant dans un passé récent, ils ont pris la peine de parcourir des centaines de kilomètres,avec eux une cargaison de promesses et d’engagements qui, jusqu’à nos jours restent inscrites dans le carnet de l’oubli.Alors quelle est la vraie morale de l’homme politique?

\r\n\r\n

Le peuple n’a pourtant modestement solliciter que trois réalisations :
\r\nLe bitumage de la route 
\r\nUn hôpital digne de ce nom dans la zone (Dandé Maayo) 
\r\nUn pompage dans les champs pour laborieusement travailler la terre à la sueur de leurs fronts pour nourrir les familles.

\r\n\r\n

Et tout le malheur de la situation réside dans le fait que le citoyen veut librement crier et exprimer son mécontentement et son regret mais qui se retrouve avec la gorge serrée par la main de l’homme politique.Cela dit que récemment des jeunes vaillants ont voulu faire sortir les échos de leurs voix mais, malheureusement, ont été trahi par ceux qui devraient leurs servir de forces motrices et de soutien intellectuel.
\r\nEt malgré tous les défaillances et les manquements de l’État vis-a-vis de la population,cette dernière reste tristement enchaîner avec une glaive pointée sur le cœur. 

\r\n\r\n

Etudiant en Droit à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis 

\r\n\r\n

 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :