Les effets négatifs des réseaux sociaux sur l’éducation des enfants !

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Créer pour faciliter une communication rapide entre les humains dans le monde, les réseaux sociaux sont devenus, de nos jours, un phénomène très inquiétant pour l’éducation des enfants. Au lieu que les enfants utilisent ces différents réseaux pour apprendre et communiquer sainement, ils en font une très mauvaise utilisation.

\r\n\r\n

L’avènement de l’Internet d’une façon générale, et des réseaux sociaux (Facebook, Viber, WhatsApp …) en particulier, a permis aux êtres humains d’être permanemment en contact. D’autant plus que ces réseaux sociaux sont des moyens de communication très rapide. Ils permettent aux hommes d’être informés à la seconde sur des événements qui se passent dans le monde.

\r\n\r\n

Outre cet avantage notoire, force est de reconnaître qu’ils ont également des côtés négatifs. Aujourd’hui, on constate de plus en plus que  l’utilisation les réseaux sociaux joue sur l’éducation des enfants.  En effet, les enfants d’aujourd’hui, dès leur bas âge, maîtrisent tout sur Internet. Ils se connectent sur les réseaux sociaux comme twitter, facebook, viber, whatsapp …pour des besoins de communication. Ce qui était d’ailleurs l’objectif de ces réseaux sociaux. Mais, malheureusement, de nos jours, certains enfants en font un lieu de jeux, de diversion et parfois même de prostitution déguisée. Au lieu de faire des recherches, les enfants continuent de faire une mauvaise utilisation des réseaux sociaux.

\r\n\r\n

Les mauvais résultats enregistrés  lors des examens du Bfem et du Baccalauréat combinés aux fraudes notées (fuites des épreuves du Bac) prouvent que les enfants ne sont plus préoccupés par les études. Les principales causes de ces contre-performances des élèves sont liées en grande partie à l’implication des enfants dans ces médias sociaux. Les réseaux sociaux participent à la dépravation de nos mœurs et coutumes à cause de leur mauvaise utilisation.

\r\n\r\n

www.yeroguisse.org

\r\n\r\n

[email protected]

\r\n\r\n

77077 76 59

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :