Ndouloumadji Founébé, village d’origine de Macky Sall: la jeunesse très remontée contre leur aîné, Président de la République

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

En sit in ce jeudi 30 Octobre 2014, les jeunes du village d’origine de Macky Sall n’ont pas du tout été tendre à l’endroit de leur aîné.  «Macky Sall se dit être de Ndouloumadji Founébé sans même le croire » tonne le coordonateur Saliou Ba.

Selon ces jeunes, Macky Sall qui était en tournée économique dans le Fouta  a visité le casier de Ndouloumadji en réaménagement depuis deux ans. Ici les jeunes constatent que les greniers sont vides et ils exigent l’accélération de la cadence car les champs n’ont pas produit depuis ces deux ans soutiennent-ils.

S’agissant de l’éducation, les deux écoles dont dispose le village n’ont pas assez de salle de classes, les seules salles disponibles sont construites par les fils du village. L’Etat compte dans son actif un seul bâtiment qui n’est d’ailleurs pas achevé. Il n’y a pas de mur de clôture encore moins assez de tables. Ce qu’on retrouve le plus dans ce village ce sont des abris provisoires, s’est désolé jeudi soir le coordonateur des jeunes manifestants.

Non sans parler de la santé et de l’emploi des jeunes. Il n’y a pas un seul  jeune recruté par l’Etat depuis son accession au pouvoir. Le poste de santé qui s’y trouve est construit par les fils du village à hauteur de 45 millions, et, pourtant, l’Etat n’a toujours pas affecté un infirmier.

Quand à l’éclairage public, c’est un véritable casse tête pour les villageois car malgré l’électrification, un problème d’extension du réseau électrique se pose.

Ces jeunes réclament également la construction de leur terrain de foot ball, une vieille promesse de Macky Sall. Sous ce rapport, ils déclarent n’avoir rien vu et manifestent leur mécontentement.

Lors des élections locales passées, considérant Macky Sall comme un digne fils du village qui doit être épaulé et soutenu  par les villageois, les populations de Founébé se sont battues corps et âmes pour que l’APR remporte largement les joutes et à ce niveau le score était sans appel.

« Au-delà de ses liens séculiers dans le village, nous invitons Macky à être réceptif  car nous sommes avant et après tout des citoyens sénégalais à part entière », précise Saliou Ba.   

Source: www.laviesenegalaise.com

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :