Panel de haut niveau entre le comité scientifique du XVe somment de la Francophonie et le Réseau des Blogueurs du Sénégal

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Le Réseau des Blogueurs du Sénégal a pris part ce samedi au panel de haut niveau organisé par le comité scientifique du XVe somment de la Francophonie. Ce panel a permis au comité scientifique de présenter les différents thèmes qui portaient notamment sur : femmes et jeunes, forces montants : défis et perspectives francophones ; jeunes francophones : l’avenir en face ; l’offre de formation francophone : de l’inspiration originelle aux défis actuels et futurs.

Le Président du comité scientifique, El hadji Hamidou Kassé a présenté les travaux. En effet, après les mots de bienvenue, il s’est réjoui de la pertinence de la rencontre avec les blogueurs avant de saluer leur engagement et leur travail pour le développement des technologies de l’information et de la communication au Sénégal. Le Ministre et non moins journaliste est aussi revenu brièvement sur le programme du Sommet de la Francophonie qui se tiendra en deux volets. Le premier va consacrer les différents travaux des Chefs d’Etats et de Gouvernements au centre international de conférence de Ndiamniadio. Le second volet concerne les différentes activités culturelles du XVe Sommet qui auront lieu au village de la Francophonie.

Après le discours du Président du comité scientifique, c’est au tour de Son Excellence l’Ambassadeur Saidou Nourou Ba de présenter le premier exposé qui porte sur le rapport général du colloque : « Le Sénégal dans la Francophonie ». Il est aussi revenu en effet sur le rôle et les missions de la Francophonie qui « constitue un cadre qui s’inscrit dans une dialectique et une diversité pour tendre dans la civilisation de l’universelle ». Le second exposé a été présenté par Vieux Savané qui a accès son intervention sur « les stratégies économiques pour une diplomatie sénégalaise ». Il a expliqué que « la francophonie est à l’origine l’essence culturelle et qui a progressivement évolué dans le champ politique en apportant une contribution remarquable à la promotion des droits de l’homme, de la bonne gouvernance, au respect des principes démocratiques ». Selon lui, la Francophonie s’inscrit dans une démarche de perspectives pour relever les défis de la croissance économique durable dans l’espace Francophone et lutter contre la pauvreté et les injustices sociales ». Monsieur Samb a exposé quant à lui sur le colloque des jeunes Francophones sur l’agriculture. Il a expliqué les grands axes du colloque à savoir la formation agricole, l’accès au foncier agricole, l’installation des jeunes en agriculture, l’attractivité de l’agriculture entre autres.

Avant la clôture du panel, le Réseau des Blogueurs du Sénégal a tenu à faire une présentation sur les métiers du web. Ainsi, le blogueur Cheick Fall a démontré le rôle et l’importance des outils du web dans les technologies de l’information et de la communication. Selon lui, les blogueurs sénégalais utilisent les métiers du web qui constituent la technologie de la relation, et comptent accompagner le Sénégal pour un « Sommet Digital » et pour une meilleure information. Auparavant, Basile Niane a tenu à présenter le Réseau des Blogueurs du Sénégal au comité scientifique.

Ce panel de haut niveau a été largement suivi par la communauté des blogueurs du Sénégal qui ont partagé leurs impressions en direct à travers leurs tweets et les différents participants n’ont pas manqué de poser des questions et d’apporter leurs contributions. Un déjeuner délicieux a mis fin à la rencontre entre les Blogueurs et le comité scientifique du XVe Sommet de la Francophonie dans un cadre somptueux du Terrou bi.

Yéro Mamadou Guissé

www.laviesenegalaise.com

[email protected]

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :