Retour sur le Festival de Nguidjilone (Reportage)

Blogs

Retour sur le Festival de Nguidjilone (Reportage)

Du 23 au 25 Décembre 2016, a eu lieu à Nguidjilone, Région de Matam, un festival culturel qui a connu une forte mobilisation des populations à la fois de Nguidjilone et de sa Diaspora mais aussi de tous les villages relevant de la commune du même nom  

Alliant culture et développement, l’objectif principal de ce festival était d’amener les fils et filles de la commune de Nguidjilone à se retrouver pour entre autre, se ressourcer dans ses valeurs culturelles mais aussi pour réfléchir sur la manière de faire face aux défis de l’heure comme le sous développement, la pauvreté, mais aussi les problèmes de santé et d’éducation. A ce sujet, il y avait au programme, un certain nombre d’activités.

des activité socioculturelles telles que :

le Fifiiré (Régate) qui a eu lieu sur le fleuve Sénégal et a été animé par les jeunes de la communes de Nguidjilone, résidant à Nguidjilone même, mais aussi venus des villages d’Aly Woury et de Somana Le Thiossane ou artisanat traditionnel a permis aux femmes venues de Nguidjilone mais aussi des autres localités de la commune de montrer aux nouvelles générations et aux touristes, la manière dont les ancêtres se faisaient beaux avec des parures en or et des costumes traditionnels de valeur, Une soirée artistique que l’on qualifie de Format original a permis au jeunes générations de découvrir ce que signifie le Pekaan, le Gumballa, le Jamma Gunndabi, la danse et les chants Sawaali, Diléré, Naale, mais aussi les activités sportives comme le Lamba ou séance de lutte traditionnelle. Les troupes théâtrales de Ndouloumdji (invité d’honneur) de Ngudjilone et de Pinal et Bamtaare venues spécialement de Dakar on apporté leurs contributions à travers des sketchs, chants et danses dont les contenu rappellent la nécessité pour les population de s’enraciner dans leur culture tout en s’ouvrant au monde et, surtout à accueillir la modernité en en tirant ce qui est meilleur

A coté de ces activités artistiques et culturelles, un symposium a permis aux acteurs de développement d’échanger sur un certain nombre de points qui tournaient autour du thème « Rôle et Place de la Commune de Nguidjilone dans le Plan Sénégal Emergent »:

Ce symposium qui a connu la participations de grandes personnalités administratives, coutumières, religieuses mais aussi d’intellectuels, de consultants et d’acteurs de développement, a été organisé sous forme de panels, avec des thèmes précis:

Le panel 1: L’impact du Casier agricole et les pistes de production dans le développement économique de la Commune de Panel 2 : L’ADVN : Atouts, genèse et réalisation Panel 3 : Déperdition scolaire et la problématique de la scolarisation des jeunes Panel 4 : Nguidjilone, de l’Almamya à nos jours

A l’issue des échanges, un rapport de synthèse  a été rédigé et les différents points qui y sont notés devraient, dans les prochains mois, voire semaines, être déclinés en projets de développement dont la réalisation permettra, sans aucun doute de réaliser les objectifs de développement fixés dans le plan Sénégal Emergent.

Pour termine en beauté, c’est El Hadji Baba Maal qui a cloturé les journées dans une soirée électrique, comme il a l’habitude de faire à chaque fois qu’il se retrouve avec les populations de son Fuuta natal

Visitez mon Blog: www.yeroguisse.org

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *