Stop à l’enlèvement et au trafic de nos enfants !

International

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Depuis quelques jours, nous assistons à une série d’enlèvement d’enfants qui sont parfois lâchement assassinés. Ce phénomène réel et inhabituel dans notre pays commence à prendre de l’ampleur avec notamment  la mort de deux enfants kidnappés le week-end dernier à Touba et un autre à Mbao (dans la banlieue dakaroise). En plus de ces cas graves, un homme a été arrêté  avec six enfants qu’il avait séquestrés à Touba et un autre interpellé également à Thiès, alors qu’il tentait d’enlever une fille.

\r\n\r\n

Ce phénomène inquiétant et dangereux a déjà fini d’installer une psychose au sein des populations. Avec cette recrudescence du kidnapping d’enfants, beaucoup d’interrogations subsistent : «Est-ce pour des rituels, liés à l’approche des élections présidentielles ? S’agit-il vraiment, comme on l’entend dire aussi, d’enrichissement? Quoi qu’il en soit, l’heure est très grave.

\r\n\r\n

L’Etat doit prendre ce phénomène à bras le corps afin de lutter contre ces actes ignobles perpétrés contre des êtres vulnérables. Les parents doivent en outre veiller à la sécurité de leurs enfants notamment ne jamais laisser les enfants aller seuls à l’école ou errer à certaines heures.

\r\n\r\n

Nous avons l’obligation de veiller au respect des droits des enfants. C’est une grande responsabilité qui engage l’Etat, les parents et tous les membres de la société. Pour assurer aux enfants un avenir meilleur, il est toujours important de se rappeler des principes fondamentaux de la Convention relative aux droits de l’enfant à savoir la non-discrimination ; la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant ; le droit de vivre, de survivre et de se développer ; le respect des opinions de l’enfant.

\r\n\r\n

Yero GUISSE

\r\n\r\n

www.yeroguisse.org

\r\n\r\n

[email protected]

\r\n\r\n

Tel : 77 077 76 59

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :