APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES

Blogs

APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES

La loi de parrainage sera certainement appliquée lors des élections présidentielles 2019. La chasse des parrains a été ouverte le 27 Aout 2018 avec une forte  et générale boulimie notée lors du démarrage de la collecte de parrains.  Chaque candidat doit déposer une liste minimale correspondant à 0,8 % du nombre total d’électeurs et au maximum 1 %.  De plus, le candidat doit déposer 2000 signatures valides dans 7 des 14  régions du pays.

En appliquant cette loi de parrainage aux résultats des précédentes élections présidentielles, nous obtenons les résultats ci-dessous.

En 1988, seul 2 candidats seraient en lice (Diouf  et  Wade).

En 1993, seul 4 candidats seraient en lice (Diouf, Wade, Landing et Bathily)

En 2000, seul 4 candidats seraient en lice (Diouf, Wade, Niasse et Djibo)

En 2007, seul 7 candidats seraient en lice (Wade, Idy,  Tanor,  Niasse,  Robert, Landing et Bathily)

En 2012, seul 7 candidats seraient en lice (Wade, Macky,  Niasse,  Tanor,  Idy,   Bamba Dièye  et Ibrahima Fall)

La tendance devrait induire  9  candidats  en lice et possiblement  10 candidats  si le principe du Yakelma est utilisé par une coalition de l’opposition.

C’est l’occasion d’introduire le BULLETIN UNIQUE pour réduire les couts d’opération de près d’un dixième.

Ceci permettrait de lutter contre l’achat  de conscience et certaines formes de corruption associées.  

Ceci devrait également permettre  d’éviter des situations d’inexistence  de bulletin de certains candidats dans des bureaux de vote.  

 

Professeur  Gningue  Youssou,

Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

Vous pouvez lire aussi

Commentez cet article

Pseudo *

Votre commentaire :

Pseudo *

Mon commentaire *