La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Cinquième anniversaire du décès  de Sembène Ousmane

Le film de la vie de Sembène Ousmane

   

Sembene Ousmane est né le 1 janvier 1923 à Ziguinchor.

Décédé le 9 juin 2007

Autodidacte, écrivain et cinéaste très engagé

Livres, Romans (L’écrivain)

Le docker noir  publié en 1956. 

Ô pays, mon beau peuple  publié en 1957.

Les bouts de bois de Dieu   publié en 1960.

Voltaïque   publié en 1962

L’Harmattan  publié en 1964

Le Mandat publié en 1965

Vehi-Ciosane publié en 1966

Xala  publié en 1973

Le Dernier de l’Empire  publié en 1981

Niiwam  publié en 1986

Taaw  publié en 1987

 

Courts métrages (Le cinéaste)

Borom Sarrett. (1963)  Sembene dépeint la journée d’un transporteur.

L’Empire Songhay. (1963)  

Niaye. (1964). Histoire d’un chef de village ayant eu un enfant avec la fille de son griot.

Premier prix en 1965 au Festival international du film de Locarno (Suisse)

Longs métrages (Le cinéaste)

La Noire de... (1966)  Une jeune Sénégalaise amenée en France avec eux par ses patrons blancs ne supportant pas les humiliations, le paternalisme, l’exil se suicide préférant la mort à l’esclavage.

Prix Jean Vigo, le Tanit d’or aux Journées cinématographiques de Carthage (1966).

Prix de meilleur réalisateur africain au Festival mondial des Arts nègres tenu la même année à Dakar.

Le Mandat (1968).  Saisissante peinture de la société sénégalaise  des indépendances où tout le monde détourne.

Emitaï. (1971). Le courage et la résistance des femmes.

Taaw. (1970). L’ainée.

Xala. (1974). L’attitude d’une bourgeoisie noire qui imite tous les défauts des Blancs (corruption, arrogance et défaut de scrupule).

Ceddo. (1976). La résistance d’une communauté africaine à l’islamisation. 

Camp de Thiaroye (1988)  L’injustice faite aux tirailleurs  qui, après avoir activement participe à la libération la France de l’occupation nazie, se retrouvent démobilisés, sans décoration, ni reconnaissance et en récompense fusillés.

 

Guelwaar. (1992). L’aide internationale  cache à ses yeux une exploitation des richesses des pays du Sud par l’Occident.

 

L’héroïsme au quotidien : série de trois films

Faat Kiné (2000). 

 Moolaadé (2003), aborde le thème sensible de l’excision. Mais pour le cinéaste, c’est une œuvre qui défend la liberté d’expression des femmes ayant décidé de s’opposer à une tradition qu’elles jugent archaïque.

Prix du meilleur film étranger décerné par la critique américaine

 

Prix, un Certain Regard à Cannes

Prix spécial du jury au Festival international de Marrakech

Samory à paraitre et doit être réalisé par la future génération.

Avec cet œuvre gigantesque, Sembene Ousmane  mérite une bibliothèque digne de son nom. Dans ce sens, la Bibliothèque  Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale.

En 1992, la population de Yoff n’a pas attendu qu’un de ses valeureux fils meurent pour lui dédier le nom de sa seule bibliothèque, Bibliothèque  Sembène Ousmane.

Diarama à la population de Yoff !

Il est temps que cette bibliothèque soit élevée pour acquérir toute sa dimension nationale. Et pourquoi pas Africaine ?

Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :