ŒIL POUR ŒIL, TRUMP DO J. POUR TRU DO J.

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Acier importé pour Acier exporté !

\r\n\r\n

Acier Canadien pour Acier Américain !

\r\n\r\n

Quand un pays arrête de respecter ses engagements à tous les points de vue, il devient hors la loi. Sur tous les points, les Etats-Unis sont devenus hors la loi. Et aujourd’hui, c’est la situation concernant les échanges économiques. En effet, les Etats-Unis viennent de mettre leur menace à exécution dans la guerre commerciale qui les oppose à leurs partenaires en annonçant jeudi l'application dès vendredi d'importants tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium importés de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

\r\n\r\n

Avec Donald Trump, les USA ne respectent plus leurs engagements

\r\n\r\n

Avec Donald Trump, les USA se désolidarisent du traité de Paris sur l’environnement.  

\r\n\r\n

Avec Donald Trump, les USA déchirent le traité avec l’Iran sur le nucléaire.

\r\n\r\n

Avec Donald Trump, les USA viennent d’imposer unilatéralement des tarifs douaniers sur l'acier

\r\n\r\n

Qui est hors la loi ?  Donald Trump ?

\r\n\r\n

Et pourtant il menace et exécute !

\r\n\r\n

Comment peut-on être hors la loi et faire la loi ?

\r\n\r\n

Malheureusement la raison du plus fort est toujours la meilleure !

\r\n\r\n

Cette annonce, faite par le secrétaire au commerce, Wilbur Ross, a été immédiatement suscité des réactions des Européens notamment, la Commission européenne en tête, affirmant que des contre-mesures allaient être annoncées dans les prochaines heures.

\r\n\r\n

Les Etats-Unis ont donc décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium au titre de la protection de leur sécurité nationale.

\r\n\r\n

Le sursis sur ces taxes est également levé pour le Mexique et le Canada, les deux partenaires de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) dont la renégociation, entamée il y a dix mois, peine à aboutir.

\r\n\r\n

Nul doute que la décision américaine va être au centre des discussions du G7 qui débute jeudi à Whistler au Canada. Il faudra être ferme.

\r\n\r\n

Le gouvernement mexicain a condamné catégoriquement les mesures américaines et a commencé à mettre en place des représailles.

\r\n\r\n

Le gouvernement canadien vient de réagir de manière très ferme en appliquant les mêmes  règles de tarifications.

\r\n\r\n

Je supporte la fermeté du Canada.

\r\n\r\n

C’est une question de principe. La réaction du monde devrait être aussi catégorique. Il faudrait également enlever aux Etats-Unis, l’avantage du dollar en tant que monnaie international d’échange.

\r\n\r\n

Tout ceci risque d’entrainer une crise économique sans précèdent. Les marchés boursiers, terrain de prédilection des spéculations, seront les premiers à s’affoler.

\r\n\r\n

Dr  Gningue  Youssou, Chair, Mathematics and Computer Science Dep., Laurentian University,  Canada

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :