SAGE DECISION DE MAINTENIR ALIOU CISSE

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Aucune raison de ne pas respecter son contrat, l’entraineur Aliou Cisse s’est bien comporté. Son équipe a été éliminée aux cartons jaunes. Elle a occupé la 17 ième place.

\r\n\r\n

Même l’Allemagne qui a effectué un championnat en dessous de sa valeur a décidé de maintenir son entraineur. Le changement d’entraineur peut rompre l’harmonie dans une équipe.

\r\n\r\n

Certains pays africains sont en train de donner leur chance aux entraineurs nationaux car inspirés par l’expérience sénégalaise. Le contrat d’Aliou Cissé  contrat se termine en 2019. En conséquence, il faudrait attendre après la Can pour l’évaluer.

\r\n\r\n

Le président de la fédération football sénégalaise, Augustin Senghor, a pris une sage décision celle de maintenir Aliou Cissé. Cette question ne devrait même pas être à l’ordre du jour, comme souligné par Augustin Senghor

\r\n\r\n

« Pour nous, au niveau de la fédération, le débat ne s'est jamais posé. Lors de mes sorties d'avant Coupe du monde, j'ai dit que le sort d'Aliou Cissé n'est pas lié à cette compétition. On peut considérer que, dans l'absolu, nous n'avons pas eu forcément les résultats escomptés. Et encore, parce qu'il n'était pas écrit qu'on sortirait de ce groupe ».

\r\n\r\n

Il faut cependant noter que l’équipe nationale des lions possède une faiblesse notoire. Elle n’assure pas assez bien ses balles arrêtées qui ne sont souvent même pas cadrée. Une grande partie de buts de ce championnat a été obtenus à partir de balles arrêtées corner et coup franc. D’ailleurs, deux des quatre buts  reçus par les lions sont des balles arrêtées.

\r\n\r\n

Durant le match Russie-Croatie, trois des quatre buts sont des balles arrêtées.

\r\n\r\n

Durant le match Angleterre - Suède, le premier but est un corner.

\r\n\r\n

Durant le match Belgique - Brésil, le premier but est un corner dans les premières minutes. Deux des trois buts sont des balles arrêtées.

\r\n\r\n

Durant le match  France - Uruguay, le premier but provient d’une balle arrêtée.

\r\n\r\n

Le seul but du match de la première demi-finale France-Belgique est issu d’un corner.

\r\n\r\n

Encore une fois, félicitation aux Lions et à leur entraineur.

\r\n\r\n

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

\r\n\r\n

Laurentian University, Ontario, Canada

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :