UNE GESTION INTELLIGENTE AURAIT ÉVITÉ LA CRISE UGB

Blogs

Le conflit qui oppose Israéliens et Palestinien est au coeur des crises qui secouent le Proche et le Moyen Orient. Considéré comme central par les diplomates.

Très souvent,  la solution ne se  trouve pas dans une confrontation où tout le monde est perdant.  Plus que tout, le Sénégal  vient de perdre un de ses fils du nom de Fallou Sene. Que Dieu, le Tout-Puissant, l’accueille dans son Paradis.

\r\n\r\n

Des étudiants et policiers  ont été  blessés. Le Crous a essuyé d’énormes pertes. Un bus de l’UGB a été incendié et la maison de mon ami Mary Teuw Niane saccagée. Tout ceci ne représente rien par rapport à des  journées sans tickets.

\r\n\r\n

Une gestion intelligente aurait pu éviter toute cette situation. Pour une fois l’administration aurait pu se mettre du côté des étudiants. En effet, comme les étudiants n’avaient pas reçu leurs bourses, elle aurait pu intervenir en disant aux étudiants; nous allons supporter la journée sans  ticket et l’organiser avec vous sans débordement et envoyer la facture à  la direction des bourses.

\r\n\r\n

Ensuite, il fallait tout simplement  contacter la direction des bourses et leur faire comprendre toute la  démarche et leurs responsabilités dans cette crise.

\r\n\r\n

Dans toute situation, il faut savoir se mettre du côté de la Vérité. Une administration de qualité ne se met pas toujours du côté des administrateurs. Elle doit dans certains cas comprendre la position des administrés.

\r\n\r\n

Ceci est également valable pour les policiers. Il ne faut pas se laisser embrigader par l’administration dans des situations d’épreuves inutiles de force. Vous êtes là pour instaurer l’ordre et la loi. Cette démarche doit être effectuée de manière intelligente.

\r\n\r\n

Dans l’impossible, personne n’est tenue ! Les étudiants étaient  dans l’impossibilité de payer leurs tickets car n’ayant pas reçu leurs maigres bourses. Et en conséquence,  certains ne pouvaient pas payer leurs repas.

\r\n\r\n

FITNA MATTOUL YÉ CI REW !

\r\n\r\n

Que Dieu, le Tout-Puissant, nous guide et nous protège !

\r\n\r\n

Dr Gningue  Youssou, Chair, Math & Computer Science Dep., Laurentian University (On, Canada)

\r\n\r\n

 

\r\n\r\n

 

\r\n
Cette entrée a été publiée dans Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. Alerter

À propos de Roman Polyarush

Donc en ouverture pharaonique (écran gigantesque, des stars par douzaines, des spectateurs par milliers. De cette quatrième édition de Lumière. J'avais vu le film de Schatzberg il y a quelques mois et l'avais aimé. Cette fois j'ai vu plus de défauts qui tiennent pour beaucoup.

Voir tous les articles de Roman Polyarush

4 commentaires à Le blues de Christian Eckert, député socialiste "normal"

Roman Polyarush

Personnellement, si des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 16 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Sara Gordon

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Rio Ferdinand

Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer de telle ou telle région.

le 11 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Victor Kirkland

Des Bretons ou des Corses voulaient vraiment l'indépendance, je trouverais normal et juste que l'Etat ne fasse pas que les consulter eux, mais nous consulte tous pour savoir si on accepte de se séparer.

le 14 octobre 2012 à 12:50RépondreAlerter

Commentez cet article

Nom *

Adresse de contact *

Site web

Commentaire :