Kangfory

  • 64 Commentaires
  • 2 Articles
  • 1189 Abonnés

Mon profil

Mon nom: azou, yendia

Sex:Homme

Date de naissance: 03 Décembre

Pays: Sénégal

A propos de moi:

29 March 2012

Ce serait trop prétentieux de notre part de demander à Karim de nous parlait. Il gérait la moitié de notre budget sans nous piper mot, était trempé dans toutes les sauces salées de suspicion financière, toujours sans ouvrir la bouche, arguant travailler plus qu'il ne parlait, et s'il vous plait avec quels résultats, volait sous nos têtes en jet, toujours sans piper mot, et aujourd'hui encore il veut se muer en sourd-muet, c'est trop demander à notre capacité de MOUGN KATT, sénégalais que nous sommes. Si la gestion de Karim n'est pas passée aux cribles chirurgicales de nos IGE, je quitte le pays et j'irai m'installer là où je supposerai qu'il y a des gens qui ne sont pas immunisés par la justice par le simple fait qu'ils n'ont de mérite que de naître fils de...

29 March 2012

Il n'est pas question d'hypocrisie ici, car rien n'explique que SENEWEB nous fasse l'apologie des films X. Franchement. C'est comme pour nous enfouir dans l'esprit qu'il n'y a pas de mal à le faire, ce qui est faux sur les plans.

19 December 2011

Je crois qu'on se limite le plus souvent dans nos réponse à ce qui est sensationnel genre "ki dou goor, yambar la, da niakk fayda". Je vois là un grand homme, grand parce qu'il a dominé ses émotions pour ne pas tuer cette personne qu'il était en droit de tuer, grand aussi parce qu'il mis "sa femme" au fait de son erreur. Il l'a dit lui-même, et personne n'y a accordé de l'importance, qu'il avait besoin d'un appui psychologique. Et ceux qui ont eu une fois la malchance de se faire tromper par leur mari ou par leur femme et parfois même par un/ une petit (e) ami(e) savent que dans ce cas de figure, il est difficile de garder son sang froid et parfois même l'entièreté de sa raison. C'est à l'image aussi du journaliste Ahmed Aidara qui ne fait que se limiter au sensationnel, puisque si une personne vous ouvre son coeur et vous révèle le plus enfoui de ses secrets, c'est qu'elle attend de l'aide en retour. Il faudrait donc l'orienter vers des psychologues ou des personnes capables de lui faire passer cette étape douloureuse. Si cette émission n'est faite que pour s'approprier le buzz ou ramdam d'émission la plus écoutée des chaîne s de radio et qu'en contrepartie elle n'apporte rien aux intervenants, mieux vaut la revoir alors

17 December 2011

Très très belle analyse digne d'être un cours magistral sur le régime de Wade en sciences politiques. Merci Jules, le combat continu, l'issue n'en sera qu'heureuse.

26 November 2011

Libre à chacun de soutenir qui il veut. Admettons que la candidature de Wade soit validée par le C.C, admettons qu'il parte aux élections et qu'il les gagne. On devra donc être dirigé par une personne qui a 90 ans en 2012 et qui aura 97 ans en 2019. Rien que pour cette raison et en toute objectivité (qu'il ait 2, 3, 4 mandats et que sa candidature ne soit pas constitutionnellement valable) je ne commettrai pas l'insulte de voter pour une personne qui d'ici deux ans au plus est à 97% de perdre toute ses capacités motrices. Wade est un don de Dieu certes, car il est rare de voir des personnes de son âge avec une telle endurance, mais il n'est pas immortel: tout s'épuise, rien ne demeure. Et le fait même que dise qu'il a travaillé et beaucoup fait pour le pays devrait être un motif supplémentaire pour laisser la place à un autre qui essaiera de faire mieux,pour le bien du Sénégal. Merci Gorgui, mais il faut savoir quitter le pouvoir.

21 November 2011

Ce séminaire "présidentielle" et à la limite téléguidé n'a de finalité que de conforter le dialogue de sourd entre ceux qui sont pour et ceux qui sont contre la recevabilité de la candidature de Wade. En plus de cela, il jette un discrédit implicite sur le conseil constitutionnel par la présence et la prise de position du Pr Madany Sy, celui-là même qui était le rapporteur du séminaire tenu par le CC sur sa capacité à se déclarer compétent par rapport à la recevabilité de Wade. Etant donné qu'il ny a pas de contradictions d'idées et que tous les professeurs émérites tirent dans le sens de remonter la côte institutionnelle de Wade, avec ses 90 ans, je ne vois pas l'intérêt de tant de dépenses pour faire venir et payer à perdiem exorbitants tous ces "étrangers" qui nous disent que la rédaction de notre constitution est faite dans un mauvais français.

19 November 2011

@Mame Diarra Je vois encore que les propos que vous avancez concourent dans une confusion de plusieurs éléments relevés ça et là, mal ingurgités, et rabâchés comme du vomis; ce qui laisse deviner d'une haine viscérale en l'endroit de Diameh. C'est foncièrement être de mauvaise foi que de dire que si la rebellion casamançaise perdure à nos jours, c'est de la faute de Yaya Diameh. Si tel est le cas, qu'on dissoude notre gouvernement et qu'on se trouve d'autres personnes plus à même d'être au sommet de l'état. Wade avait avancée le chiffre prophétique de 100 jours pour à bout de cette rebellion. Combien de combattant d'AQMI franchissent et es frontières du Mali, de la Mauritanie et du Sénégal après de attentats terroristes, est-ce pour autant que nos gouvernement peuvent être taxés de complicité. Si tel est le cas, je serai aussi d'AQMI. Dire que Salif Sadio a un passeport diplomatique gambien ? J e n'ose l'affirmer par manque de preuves, mais n'est-ce pas notre propre gouvernement qui nourrit et donne beaucoup d'argent à des chefs rebelles. De Wade à Diameh (si vos propos s'avèrent vrais) qui a le plus tort.Wade avait aussi donné un passeport diplomatique à Guillaume Soro, avait-il raison, n'avait-il pas raison: seul les arcanes de la diplomatie peuvent nous le dire. Pour ce qui est du pont devant rallier la Gambie et le Sénégal. Jene sais ce qu'il en est du côté gambien, mais à ma connaissance, je ne jamais entendu ou constater une impulsion réelle venant du gouvernement du Sénégal qui pose des actes réels pour la construction de ce pont.Il en est de même du côté de la rive nord du pays où des milliers de sénégalais rallient Rosso Sénégal et Rosso Mauritanie au péril de leur par des ''bags'' du moyen-âge. Pire la route qui mène vers cette partie est l'une des routes les plus vétuste du pays, pourtant elle génère une manne financière conséquente. Diameh l'a clairement dit (peut-être que vous vous êtes empressée de commenter sans suivre les liens vidéo, ce qui est perceptible, vous parlez plus par le coeur que par la raison), les problèmes qu'il a avec le gouvernement du Sénégal sont plus nombreuses que les compromis. Pour ce qui est dela liberté de la presse, il l'a aussi dit: libre à chacun d'écrire ce qu'il veut, mais devant le tribunal qu'il amène des preuves de ses propos ou la justice sévira ( et il l'a merveilleusement dit). Senghor (que je ne commettrai pas l'insulte de comparer à Diameh, non pas par irrespect mais pour la simple et bonne raison que les trajectoires politiques ne sont pas les mêmes) a fait 20 ans au pouvoir, avec une opposition muselée, Diouf vingt au pouvoir avec ce qui s'est passé; pour Diameh, je n'ai jamais vu un opposant gambien tué par lui, emprisonné peut-être et dans ce cas, il n'est pas le seul ; ce qui n'est pas à sa décharge du reste. En tout état de cause, j'ai levé toute les appréhensions que j'avais envers Diameh car je me suis suffit de sa sincérité et étant musulman je l'ai tenir le Saint Coran et je ne pense pas qu'un musulman ose tenir le Coran et mentir sciemment.

19 November 2011

J'attends que Mme me donne des preuves des ces dires pour y apporter une réponse, je ne base pas mes propos sur des ''oui-dire''. C'est trop facile de tenir ces genres de propos, heureusement que nous sommes dans la place publique.

18 November 2011

J'avoue que j'avais de réels à-priori sur la personne de Yaya Diameh (et c'est relativement le cas de celle/celui qui se fait nommer Mame Diarra) mais àprès avoir suivi l'émission pile ou face du jeudi, j'ai radicalement changé d'opinion sur lui et sur les gambiens. Contrairement à ce préjugé qui lui est collé, le fait qu'il est ''fou'', j'ai vu un président visionnaire, conscient de la charge qui pèse sur ses épaules, soucieux du devenir de son pays. La démocratie oui, mais dans le respect de nos sacro-saintes valeurs qui sont la somme d'un legs culturel mélangé à une influences des valeurs louées par la bible et le coran. J'ai vu un homme noir fier de la race noire et de la place que celle-ci a dans la marche du monde. D'ou ce panafricanisme qu'il s'évertue à faire vivre et à traduire en actes.

18 November 2011

Pourquoi vouloir justifier un cas supposé de blanchiment d'argent par l'évocation de ce qu'aurait ou non fait un tel. Il est plus important à mon avis de vérifier si ces faits rapportés par une documentation conséquente sont avérés ou non, au lieu de vouloir ramener d'autre choses qui ne contribuent qu'à nous éloigner de ce qui est ponctuel et en face de nous. Je tiens à préciser que cette affaire avait d'abord été soulevée au début des années 2000 et que si elle resurgit maintenant c'est que on veut noyer le ''chien'', ministre. Pourquoi? Nous sommes à quelques encablures de 2012 et mobiliser légalement des fonds de campagne pour Wade s'avère impossible, seule solution: pomper les ressources dans le budget et pour ce faire il faut un ministre signataire conciliant et qui ferme les yeux. P.S. Une enquête des plus sérieuses devrait être menée afin que le sieur Diop, ministre des finances de son été, justifie la provenance de cet important pactole investi dans cet immeuble. Comme disait l'autre: Pauvre et triste Sénégal.

1 October 2011

C'est de travestir l'histoire que de comparer la situation de Karim Wade à l'histoire du capitaine Dreyfus. Rien du tout ne les unit, au contraire tout les oppose. Le capitaine Dreyfus a été injustement accusé du fait qu'il était juif mais l'histoire lui a donné raison. Il avait été traîné devant les tribunaux, jugé et condamné. Karim Wade n'a jamais été traîné devant les tribunaux, encore que c'est lui qui porte plainte et dégomme qui il veut dans les tribunaux du monde entier. Dreyfus à eu son grade de capitaine à la sueur de son front, ce cas rime ne s'est donné que la peine de naître Wade, encore que... Dreyfus n'a jamais eu la prétention, directement ou indirectement, d'être président de la France, alors que pour Karim affirmer le contraire serait ma foi méconnaître les intentions du père et du fils.

15 September 2011

Merci Jules, le combat continue car l'issue n'en sera que glorieuse. Pour ceux qui se posent encore des questions sur l'indépendance de notre justice, il apparaît là des signes évident de sa subordination à l'exécutif. Sinon comment comprendre qu'à la lumières des révélations et accusations de ces derniers jours et bien avant même ces missives "wikileakstiques" que ni le procureurs ni aucun organe ou instrument de ce pouvoir n'este ces véritables et dévergondés voleurs de la république. Je ne saurai assez remercier celui qui m'a incité à m'intéresser à la manière dont on dirige et on gouverne mon pays. Merci Souleymane Jules Diop.

25 August 2011

Je vous rassure cher Jacques, ce que vous proposez est loin d'être la meilleur solution. Repousser la date des élections présidentielles de 2 jours est même impensables (à plus forte raison de 2 ans) du fait que nous en avons assez de ce semblant de régime. Nous en avons pris notre dose et elle est, ma foi, d'une aigreur regrettable. Pour en revenir à cet article, il est dévalorisant, humiliant et insultant que Iba Der Thiam, historien de son état, en arrive à prendre comme exemple le parcours de Compaoré pour justifier et légitimer ce 3 mandat de Wade. Si l'on sait la manière avec laquelle ce Compaoré est arrivé au pouvoir, c'est justement hideux. Et pourquoi attendre le 3 septembre pour tenir votre campagne de justification. Vous n'arriverez même pas à vous convaincre vous même de la recevabilité de cette candidature.

22 August 2011

Balivernes!!! Bien sûr que Wade a déMYthifié le palais de la République, et il s'y est pris de la pire des manières. Chaque sénégalais a loisir de solliciter et d'obtenir une audience ou une rencontre avec le président, mais n'entre pas au palais n'importe quel énergumène et ne se passe pas au palais n'importe quel activité. Wade a tout désacraliser au Sénégal, tout, institutions comme symboles. Il estb tout sauf un homme d'Etat. IL s'est trompé d'époque. A 2012!

25 July 2011

Nous on fait la distinction entre Karim, le ministre et Karim, l'aspirant à la présidence de la République. Si son père l'a mis là, c'est pour régler le problème de l'électricité. Qu'il le fasse; mais ça n’enlèvera pas le rejet que nous éprouvons à son encontre.