Accueil | Identifiez vous pour acceder à nos services |  Connexion | M'inscrire | Aide
actualites
Burkina : législatives et municipales tests pour Compaoré
   Par Afriscoop | Afriscoop |  Dimanche 02 décembre, 2012 21:40  | Consulté 4838  fois  | 3 commentaires   Favoris
| -Imprimer| Envoyer
Afrique | Mots Clés: Burkina, Législatives, Municipales, Tests, Compaoré
source: Afriscoop

Ces deux scrutins qui se déroulent dans le calme ont valeur de test un an et demi après les troubles qui ont ébranlé le régime du président Blaise Compaoré au pouvoir depuis 1987. Environ 4,3 millions de Burkinabè sont attendus aux urnes pour élire 127 députés de l’Assemblée nationale et 18 584 conseillers municipaux.

Les bureaux de vote fermeront à 18H00 (T.U). C’est la première fois que des élections couplées sont organisées. Autre première : l’enrôlement biométrique.

Une exigence de la classe politique et de la société civile dans la longue quête de scrutins transparents, et crédibles pour éviter toutes contestations pouvant provoquer des lendemains électoraux agites.

2015, fin du dernier mandat de Compaoré ?

Ce sont les dernières élections avant 2015, terme du dernier mandat du président.

L’ancien frère d’armes de Thomas Sankara a été réélu en novembre 2010 avec plus de 80% des suffrages. Certains le soupçonnent de vouloir passer le relais à son frère cadet François Compaoré.

Ce dernier candidat aux législatives dans la capitale, Ouagadougou, est depuis plusieurs mois le nouvel homme fort du CDP, le Congrès pour la démocratie et le progrès, au pouvoir.

Pour le parti au pouvoir, il s’agit de s’assurer une majorité confortable pour le cas échéant, faciliter une éventuelle modification de l’article 37 de la constitution pour permettre au président Compaoré de briguer un autre mandat en 2015.

Si cela pouvait se faire sans avoir à courtiser outre mesure les amis de la mouvance presidentielle, ce serait sans doute tant mieux pour le CDP.

Opposition désunie mais déterminée

Mais l’opposition ne se présente sans doute pas en victime résignée à ces élections. Les vieux baroudeurs comme les jeunes loups aux dents longues se disent prêts à barrer la route au parti au pouvoir en 2015, que ce soit avec Blaise Compaoré ou un dauphin.

L’autre enjeu de ces élections couplées est le plus que probable renforcement de la présence féminine dans l’hémicycle et dans les conseils municipaux. Les femmes ont, il est vrai, bénéficié d’un coup de pouce de la loi qui faisait obligation aux partis politiques de présenter des listes comprenant 30 pour cent de candidats de l’un ou l’autre sexe.

Tous ne s’y sont pas pliés, les femmes n’ont pas toujours bénéficié des meilleurs positionnements sur les listes mais la configuration de l’assemblée et des conseils municipaux s’en trouvera sans doute modifiée.

Le Burkina a été secoué entre février et juin 2011 par des contestations nombreuses et parfois violentes, en particulier des mutineries de militaires - accompagnées de pillages - qui ont confronté le régime du président Blaise Compaoré à une crise sans précédent. Les procès des mutins ont commencé fin novembre.

Blaise Compaoré a joué le rôle de médiateur dans des crises régionales, notamment en Côte d’Ivoire et en Guinée, et actuellement au Mali.

L’économie a pâti de la crise ivoirienne

Le pays essentiellement agricole est confronté à des crises alimentaires chroniques.

La moitié de sa population (46%) vit avec moins d’un dollar par jour. L’économie a souffert des répercussions de la crise en Côte d’Ivoire, l’essentiel des marchandises transitant par le port d’Abidjan. Poussé par les cours mondiaux, l’or est devenu en 2009 le premier produit d’exportation du pays (environ 46% des recettes totales), supplantant le coton.

Premier producteur de coton d’Afrique subsaharienne, il s’est lancé en 2010 dans une production à grande échelle de coton génétiquement modifié.

Nouveau!:   Retrouvez toutes les archives concernant Burkina de 2006 à ce jour.
Commentaires:   3   Total dont   0   En attente - ( Voir les commentaires sensibles) .
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
HAMMOURABI on December 2, 2012 (22:02 PM) 0 FansN°:1
Voici un des presidents les plus detestables d'afrique il souffle le chaud et le froid chez ses voisoins suivez mon regard .Il n'a pas hésité à tuer son frére d'arme le grand capitaine thomas sankara sur les ordres de la france.
SansVision on December 3, 2012 (00:23 AM)0 FansN°: 2264812
Non seulement il est le president le plus detestable, mais il manque cruellement de vision. Apres avoir tue son ami et plus que frere, il n' avait pas de programme politique A OOFRRIR. c;EST POURQUOI AU BuKINA LES APPARATCHICK S VOLENT ET TUENT IM-PU-NE- MENT.
Sankara on December 3, 2012 (05:10 AM) 0 FansN°:2
il a toujours les cheveux noirs hahaha comme si'il est toujours un jeune garcon. Nous on etait ne pendant qu'il etais toujours president. Aujourd'hui je commence a avoir des cheveux blanc lui il joue toujours au jeune garcon en mettant de toutes sortes de produits pour masquer ses cheveux. Voila quelqu'un qui aurait du partir depuis longtemps mais continue a s'accrocher au pouvoir. Il devait etre jete en prison a la fin de son regne pour homicide (la mort de Sankara Thomas est passee par la)

  Réagissez à cet article (en respectant les règles ci-dessous)

  • Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
    Ne devoilez pas
    les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
    de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
  • Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
  • Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Nom:
  
Commentaire:
:)   :-D   :cool:   :hun:   :cry:   :love:   :khelou:   :?:   :jumpy: :sad:   :bravo:    :haha:   :dedet:   :sn:   :down:    :up:  :tala-sylla:
   
Pour faire apparaitre vos commentaires immediatement, creez un compte seneweb (c'est rapide).

Nouveau!:   Retrouver toutes les archives concernant Burkina de 2006 à ce jour.

 

 


Pub


 




HitParade




HitParade