Le Burkina Faso perd sa 1ère place de producteur de coton après une année mitigée

  • Source: : RFI | Le 30 avril, 2018 à 11:04:45 | Lu 2204 fois | 0 Commentaires
content_image

Le Burkina Faso perd sa 1ère place de producteur de coton après une année mitigée

Au Burkina Faso, la campagne cotonnière 2017/2018 n'a pas été aussi bonne que l'espéraient les cotonculteurs. Le pays a enregistré une baisse de 10% par rapport à la précédente campagne. Avec 613 000 tonnes de coton graine, le Burkina Faso perd sa première place sur le continent au profit du Mali. Des facteurs climatiques sont à la base de cette chute de la production selon les sociétés cotonnières du pays.

Alors que la campagne avait bien commencé, suite aux bons résultats de l'année dernière et l'annonce des prix d'achat du coton, les producteurs se sont retrouvés face à une pluviométrie irrégulière. « Cette saison des pluies a été ponctuée par des épisodes de sècheresse, explique en effet Ali Compaoré, le directeur général de la société cotonnière du Gourma. Les conséquences d’un tel profil pluviométrique ont perturbé le développement normal du cotonnier, ont entraîné des difficultés pour mener les opérations de fertilisation des sols. Il y a aussi eu des difficultés pour les cotonniers pour bien absorber les éléments nutritifs. On peut ajouter aussi une forte recrudescence des parasites dont les dégâts ont été considérables sur les semis tardifs et les semis normaux ».

Avec 613 000 tonnes de coton graine cette année, le Burkina Faso perd sa première place de producteur. L'une des rares satisfactions de sociétés cotonnières reste la qualité du coton produit, pour Ali Compaoré : « La qualité de la fibre de coton conventionnel s’est fortement améliorée. Ces résultats révèlent donc que les principaux problèmes qui ont conduit la suspension provisoire de la culture du coton génétiquement modifié sont quasiment résolus et confirment la justesse du choix fait les acteurs de la filière ».

Pour la prochaine campagne, l'association interprofessionnelle du coton au Burkina prévoit une production nationale de coton graine à 836 000 tonnes.


Auteur: RFI.fr - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]