Mali: attaque contre des militaires français de la force Barkhane

  • Source: : Webnews | Le 01 juillet, 2018 à 23:07:20 | Lu 1274 fois | 0 Commentaires
content_image

Un véhicule blindé de la force Barkhane partiellement en feu après l'attaque perpétrée ce dimanche aux abords de GAO.

Des militaires français de l'opération Barkhane et des soldats maliens qui participaient à une patrouille conjointe ont été attaqués ce dimanche à la périphérie de Gao. C'est la deuxième attaque en deux jours au Mali, contre les forces anti-jihadistes au Sahel, après l'attentat vendredi contre le quartier général du G5 Sahel à Sévaré.

Il n’y a pas encore de bilan précis, mais un tweet du ministère malien de la Sécurité fait état de 4 civils décédés et de 31 blessés graves dont 8 militaires d el'opération Barkhane.

De source hospitalière à Gao, des enfants atteints par le souffle de l’explosion figurent parmi les blessés. L’état-major français dément catégoriquement tout décès côté français et précise que les blessés français ont tous été pris en charge et rapatriés dans la base de Gao.

L'attaque s'est produite vers 11h du matin, heure locale, en périphérie de la ville, à quelques centaines de mètres du check-point de Bourem. Sur les faits précis, deux versions circulent. Selon la première, les véhicules blindés de la force Barkhane ont aperçu un véhicule suspect. Ce véhicule à bord duquel se trouvait au moins un kamikaze a foncé sur les blindés, provoquant une forte explosion.

L’armée française pour sa part ne confirme pas cette version des faits, et précise qu’une partie des troupes françaises venait de quitter les véhicules et se trouvait donc à pied, quand une attaque terroriste s’est produite. Des témoins affirment avoir vu un blindé français en partie en feu. Toujours selon des témoins, après l’attaque un hélicoptère français s’est posé sur place pour repartir avec à son bord des soldats français visiblement blessés.

Cette attaque intervient le jour de l'ouverture du sommet de l'Union africaine, à Nouakchott en Mauritanie. Lundi, Emmanuel Macron doit justement rencontrer les chefs d'Etat du G5 Sahel, les présidents de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad.


Auteur: Rfi - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]