Mort de Kouffa au Mali: une opportunité pour la paix dans le Centre

  • Source: : RFI | Le 26 novembre, 2018 à 02:11:08 | Lu 3729 fois | 10 Commentaires
content_image

Mort de Kouffa au Mali: une opportunité pour la paix dans le Centre

Au Mali, l'annonce ce week-end de la mort du prédicateur radical Hamadoun Kouffa a provoqué de nombreuses réactions. Son groupe jihadiste, la katiba Macina, semait la terreur dans le centre du pays depuis près de 4 ans. Il s'est implanté durablement à la faveur de conflits locaux et inter-communautaires, entre agriculteurs dogons et éleveurs peuls. Dans le centre du Mali, ceux qui militent pour un retour de la paix voient dans la mort de Hamadoun Kouffa une opportunité pour enfin rétablir le dialogue et l'ordre dans la région.

« La mort de Hamadoun Kouffa aura forcément des retombées positives », s'enthousiasme le gouverneur de Mopti, Sidi Alassane Touré. « Au final, le seul problème qu'il y a avait entre les Peuls et les Dogons, c'était le terrorisme », continue-t-il.

Depuis plus de deux ans, les violences au centre du Mali ont tué près de 1 200 personnes selon un rapport de la Fédération internationale des droits de l'homme. Tout commence par des conflits inter-communautaires pour des ressources naturelles. Rien de plus banal, mais quand les jihadistes s'en mêlent et s'auto-proclament défenseurs des intérêts peuls, la situation prend une tout autre tournure.

« La mort de Hamadoun Kouffa change la donne, explique Aurélien Tobi, chercheur à l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Il a fédéré des conflits de la région en leur donnant le label du jihad, mais en réalité il s'agit de contentieux très locaux, distincts les uns des autres, et qui peuvent trouver une solution dans les instances coutumières. »

Mais encore faut-il qu'elles fonctionnent. Depuis des années « notables, grandes familles et chefs traditionnels fuient l'insécurité », se désole Hamadoun Dicko, président de la jeunesse Tabital Pulaaku. « Le tissu social est très fragilisé et il faudra du temps pour le reconstruire », conclut-il.


Auteur: Rfi.fr - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Anonyme il y a 3 semaines (07:30 AM) 0 FansN°: 1
Elhamdulillah, Allah nous a supprimé une plaie de notre société, ce Kouffa était une vermine et non un éclairé; celui demande aux gens de se battre déloyalement. La paix la paix la paix salaam salaam salaam et plus jamais un con au sein de notre communauté.
Sumsam il y a 3 semaines (08:52 AM) 0 FansN°: 1
on ne doit pas se réjouir de la mort d'une personne et de surcoit un musulman. mais quand un musulman demande à des musulmans de tuer d'autres musulmans, allah lui règle son compte.
Reply_author il y a 2 semaines (11:12 AM) 0 FansN°: 1
un croyantt qui a un croyant de tuer un autre croyant n est pas un croyant,sois sense
Reply_author il y a 2 semaines (11:12 AM) 0 FansN°: 2
un croyantt qui a un croyant de tuer un autre croyant n est pas un croyant,sois sense
Anonyme il y a 3 semaines (08:42 AM) 0 FansN°: 2
apparemment on ne menace pas le sénégal impunément. Ould amaha, chef du mujao en avait déjà fait les frais, tué dans les mêmes conditions que kouffa, moins de six mois après avoir menacé le sénégal
Tiédo Fall il y a 3 semaines (08:51 AM) 0 FansN°: 3
il, aurait de toute façon perdu son temps en ce qui concerne le sénégal. Dans notre pays, toutes les communautés sont frères et sont métissées.Notre président lui-même est peul ainsi que les fondateurs des plus grandes confréries.Les peuls du sénégal n'ont rien à voir avec le macina que revendique ce kouffa.

La question que tout le monde doit se poser, c'est celle-ci : pourquoi n'a -t-il pas appelé au djihad les peuls de mauritanie?Pourtant, ceux-ci, comme tous les négro-africains de ce pays, sont victimes de discrimination!

Ce silence sur les peuls de mauritanie (alors qu'il a appelé au djihad tous les ^peuls des autres pays négro-africains) renseigne suffisamment sur la traitrise du monsieur et son but de destabiliser les pays de l'afrique de l'ouest uniquement conformément à la volonté de ses maîtres arabo-islamistes
Anonyme il y a 3 semaines (14:43 PM) 0 FansN°: 4
Le problème du mali c est pas problème jihadiste c est ethenique nous devons tous être debout contre ça nous les peuls du monde par touts les moyens Pacific ou violance la France et entre des nous massacré avec les bambara dit dogon unissons les peuls du monde entier on prêt atoute pour savait notre sang notre sang

Anonyme il y a 2 semaines (07:10 AM) 0 FansN°: 5
limakhame déé moye mandouwo selbé daye wakh comme yaw wakhal té mandou si mome légui mome khamoul ya khame ya mana doul deug nit kou bakh daye mandou si moromame walla dagua beugeu am térangua comme selbé si wakh ya wo borome micro bi tu nous dis que beugo wakh tu fait que de la politique
Anonyme il y a 1 semaine (05:24 AM) 0 FansN°: 6
 :fbtear: Novel Updates - Directory of Asian Translated Novels

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]