Afrique

Ou sont les intellectuels maliens?

  • Par : Karfa S. Diallo | Le 22 janvier, 2013 à 12:01:19 | Lu 8196 fois | 11 Commentaires
content_image

Ou sont les intellectuels maliens?

Alors que de Tokyo à Washington, d’Alger à Paris, diplomates, intellectuels et militants s’affrontent pour trouver des solutions à la crise, que la rue malienne interloquée et abandonnée est prête à se faire “recoloniser”, les grands intellectuels et leaders maliens se posent des questions existentielles sur l’Etre et le Néant.


La crise malienne semble plonger ses grands intellectuels dans un mutisme d’autant plus incompréhensible qu’ils sont habitués à prendre des positions extrêmement tranchées et donc médiatiques sur les grands enjeux d’identité, de développement et de démocratie. Jadis prompte à aller jusqu’en Chine pour défendre la veuve et l’orphelin, cette élite intellectuelle est devenue sourde, muette et aveugle face au conflit sanglant qui secoue ce grand peuple du Mali.


Voilà qu’en une année, de mutineries en coups d’Etat, de destruction de mausolée à amputations charianesques, d’atermoiments de la diplomatie africaine à cette spectaculaire entrée en guerre de la France, le Mali fait face à une des crises les plus profondes de son histoire dont les conséquences doivent être analysées, pensées, reliées et partagées pour apaiser et donner des réponses à une population désemparée.


Où est passée “la grande royale” Aminata Traoré?


L’altermondialiste, rompue aux plateaux de télévision, extrêmement critique sur les tentatives néocoloniales occidentales, a du se raviser devant la volée de bois vert qu’elle a reçu lorsqu’elle a affiché un soutien incompréhensible en faveur du coup d’Etat du 22 mars 2012.

Et que dire du couple Konaré dont Alpha Oumar historien et intellectuel panafricaniste respecté, aura incontestablement marqué l’histoire récente de son pays, d’abord dans la lutte pour l’avènement de la démocratie dans les années 90, puis comme président de la République pendant une décennie (1992-2002)?

Sa ravissante épouse Adame Ba Konaré, historienne et écrivaine, qui avait remis, quant à elle Nicolas Sarkozy à sa place en publiant une réponse cinglante au discours de Dakar de l’ancien Président français, semble avoir d’autres chats à fouetter.


Et d’Amadou Toumani Touré, on ne dira rien!


Cet ancien Général au sourire et à la bonhomie éternels, réfugié à Dakar aprés avoir été balayé par une petite mutinerie de sous officiers, ne s’est toujours pas remis de cette sortie honteuse à quelques mois de son retrait.


Karfa S. Diallo


Commentaire (8)


L'insolent En Janvier, 2013 (22:59 PM) 0 FansN°: 1
cette dame est une coquille vide qui a fait de l'altermondialisme son fond de commerce !!!

mais vous savez au pays des aveugles les borgnes sont rois. il n'ya q'au mali que cette dame peut etre considérée comme intellectuelle.....les maliens sont trop naïfs et trop fiers , ils étaient tellement occupés a se regarder le nombril qu'il n'ont pas vu la claque arriver...  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/cool.gif" alt=":cool:">  
Saaa38 En Janvier, 2013 (08:04 AM) 0 FansN°: 2
@ L´INSOLENT,, je suis désolé mais AMINATA TRAORE a parlé et même a écrit une chronique conernant le Mali et sa recolonisation seulement les journalistes et les dirigeants Occidentaux et Africains font tout pour la faire taire, elle a écrit une chronique aller voir dans google et taper le Mali : chronique d´une recolonisation programmée. Mais malheureusement tout est fait pour la faire taire...............
Lemonde En Janvier, 2013 (11:26 AM) 0 FansN°: 3
Chronique d'une faillite programmée au Mali

LE MONDE

La France a une part de responsabilité directe dans l'effondrement de l'Etat malien. Elle a soutenu dès les années 1980 des programmes d'ajustement structurel d'inspiration néolibérale qui ont détruit l'école et la santé publiques et ont ainsi ouvert une voie royale aux institutions islamiques de substitution.

Elle a endossé la libéralisation de la filière coton voulue par la Banque mondiale, qui a accéléré l'exode rural et l'émigration, tout en bloquant cette dernière, alors même que les remises des expatriés sont plus élevées que l'aide publique au développement.



AQMI, ÉRIGÉ EN ENNEMI PRINCIPAL DE LA FRANCE



De toute manière, Nicolas Sarkozy a de facto coupé celle-ci. Il a également contribué à l'affaiblissement de l'autorité du président Amadou Toumani Touré en exigeant de lui la signature d'un accord de réadmission des migrants clandestins, politiquement inacceptable aux yeux de son opinion publique, et en guerroyant sur le territoire malien de pair avec l'armée mauritanienne à partir de 2010, sans même toujours l'en avertir.



Cette militarisation de la question du nord du Mali a conféré à Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), érigé en ennemi principal de la France à l'extrémité d'un "arc de crise" supposé s'étendre du Pakistan à la Mauritanie, des lettres de noblesse anti-impérialistes qui ont facilité son recrutement de combattants. Elle a aussi gonflé le flot des déplacés et des réfugiés en aggravant la pauvreté des populations sahariennes.



MAUVAISE POLITIQUE-FICTION ?



Le coup de grâce est venu en 2011 : la guerre de Libye a conduit les Touareg maliens enrôlés dans les rangs du colonel Kadhafi à rentrer au pays avec plus d'armes que de bagages. On connaît la suite : la proclamation de l'indépendance de l'Azawad une fois que fut consommée la déroute de l'armée malienne - supposée être un fleuron de la coopération militaire française, soit dit en passant - et l'OPA hostile des djihadistes sur le nord du Mali.



En outre, la guerre de Libye a désorganisé les intérêts économiques des réseaux d'affaires du colonel Kadhafi dont les investissements conséquents contribuaient à la stabilisation du Sahel.



Enfin, la prohibition des narcotiques et l'endiguement coercitif de l'émigration que mettent en oeuvre les autorités françaises en dépit de l'inanité de ces politiques publiques procurent aux trafiquants deux formidables rentes de situation et risquent fort d'avoir les mêmes effets au Sahel qu'en Amérique centrale : le déchaînement d'une violence paramilitaire à laquelle seront parties prenantes les grandes organisations criminelles latino-américaines, italiennes et espagnoles, de pair avec différents mouvements armés locaux.



Mauvaise politique-fiction ? Le scénario se déroule déjà sous nos yeux avec la criminalisation de la Guinée-Bissau, l'implication croissante des autres Etats de la région dans ces trafics et le financement que le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) en tire au Mali.



La France, les pays occidentaux se sont trompés sur le Sahel depuis trente ans et récoltent ce qu'ils ont semé.



Jean-François Bayart, directeur de recherche au CNRS
Mahouradia En Janvier, 2013 (12:29 PM) 0 FansN°: 4
Excellent article diraient ces-mêmes intellos qui ont disparu !

Mais où sont-ils, ces intellos, et ces Présidents cités dans l'article ?

Mais aussi à retenir, le Président Mohsi n'est qu'un "barbu" de plus !

Il fait dans les ténébres !
Teo En Janvier, 2013 (23:15 PM) 0 FansN°: 1
cet article est extrêmement intéressant .... je me posais la même question
Également .. ou sont les intellectuels maliens ???? pour défendre la cause
malienne . le mali a perdu de voix... le mali pleure!!!!
ou est vous??? réveillez vous!!!! sortez de vos nil car le maliba
À besoin de vous!!!! que la paix revienne au mali.
( désole pour les heureures de frappe)
Liscious En Janvier, 2013 (10:54 AM) 0 FansN°: 5
LOL
Liscious En Janvier, 2013 (10:57 AM) 0 FansN°: 6
O FAIT C GRAVE KOI CA MFAIT RIRE C COMME SI ILS NE VOYAIENT PAS A KEL POINT LA SITUATION EST GRAVE

C DOMMAGE  :hun: 
Oui En Janvier, 2013 (12:52 PM) 0 FansN°: 7
mali na aucune intelligent les bambaras sonts nul
 En Mars, 2013 (17:56 PM) 0 FansN°: 1
oui

saches qu il y a beaucoup de bambaras plus intelligent que toi au mali

t inquietes
 En Mars, 2013 (17:59 PM) 0 FansN°: 2
oui

les bambaras ne sont pas aussi nul au point de se croire plus intelligent que d autre

je suis heureux ton post ne soit pas venu d un bambara

j aurai honte
Bambaraden En Mars, 2013 (18:00 PM) 0 FansN°: 8
VIVE LE MALI INDIVISIBLE !!!!!!!!!!!

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]