Tech-Culture : Une vidéo-conférence pour promouvoir la diversité culturelle au Sénégal

  • Par : Seneweb News | Le 20 février, 2013 à 18:02:15 | Lu 6711 fois | 16 Commentaires
content_image

Tech-Culture : Une vidéo-conférence pour promouvoir la diversité culturelle au Sénégal

C'est par vidéo-conférence que le ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, a échangé avec les 14 gouverneurs de région sur une tournée nationale de promotion de la diversité culturelle du Sénégal, qui doit démarrer dans la deuxième quinzaine de mars. Le programme part du simple constat que les départements sont bien placés pour exprimer ce qui est représentatif des spécificités culturelles des régions. 

Ainsi, les gouverneurs et les préfets en partenariat avec les directeurs de centres culturels régionaux ont décidé mettre en place des comités, qui vont être chargés d’identifier et de documenter dix expressions culturelles dans chaque département. 

Abdoul Aziz Mbaye a rappelé à ce propos qu’il faut « remettre la culture là où elle doit être, c'est-à-dire dans les régions, pour la faire remonter au niveau de la ville, et non le contraire. Il s’agit là d’encouragements pour que les régions s’affirment et que la capitale ne polarise et n’impose pas à celles-ci la détermination de leurs richesses culturelles ». 

Prenant la parole, Hawa Dia Thiam, présidente de la commission Communication et Culture de l’Assemblée nationale a confirmé que « l’objectif visé à travers ce programme ne peut être atteint que grâce à la participation des gouverneurs et des populations locales. Un programme qui prend toute son importance dans un monde actuellement globalisé où l’enjeu de la préservation de l’identité culturelle est au cœur des débats ». Cet échange par visioconférence a été possible grâce aux équipes de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE). 

Il s’agissait de consulter les gouverneurs, afin de les impliquer dans le processus de mise en œuvre de la territorialisation des politiques culturelles du gouvernement. Les gouverneurs ont affiché une grande satisfaction liée à l’initiative prise d’associer les régions dans le processus. Le ministre pour sa part a promis aux différents gouverneurs qu’il donnera des instructions à la direction du Patrimoine, afin qu’elle mette à leur disposition les informations dont ils auraient besoin. 

Aziz Mbaye a précisé que « toutes les formes d’expressions culturelles sont prises en compte dans ce programme et qu’il n’y aura par conséquent, aucune discipline à exclure dans le choix des expressions culturelles desdits départements ». Il profitera de cette tournée pour rencontrer les artistes et acteurs culturels de toutes les régions, pour les écouter et échanger avec eux sur les politiques culturelles du Sénégal.


Seneweb News

Commentaire (13)


De En Février, 2013 (18:36 PM) 0 FansN°: 1
c est quoi le projet,vous voulez redevenir africains,vous n etes plus des suiveurs.ou vous etes en train de vous rendre compte que ceux que vous suiviez(blancs,arabes) sont les dernieres des races
Il En Février, 2013 (19:19 PM) 0 FansN°: 2
l'un des rares ministres qui travaille
@de En Février, 2013 (19:20 PM) 0 FansN°: 3
BONNE IDEE MONSIEUR LE MINISTRE LA DIVERSITE CULTURE EST SOURCE DE VALORISATION DE TOUTES LES CULTURES DU PAYS. AVEC CETTE DIVERSITE AUCUNE REGION NE SE SENTIRAIT EXCLUE, CETTE DIVERSITE VA PERMETTRE AUX SENEGALAIS DE DECOUVRIR D'AUTRES RICHES CULTURES QUI NE SONT PAS PROMUES PAR LES MEDIAS ET QUI SONT SOUVENT ECRASEES POUR FAVORISER UNE MONOCULTURES QUI EST LOIN DE REPRESNTER TOUTS LES SENEGALAIS. FELICITATION MONSIEUR LE MINISTRE
W En Février, 2013 (19:21 PM) 0 FansN°: 4
Enfin un ministre de la culture
Satigi En Février, 2013 (19:39 PM) 0 FansN°: 5
Excellente initiative. Reconnaitre qui le Senegal est le fruit de plusieurs cultures riches et variees, c'est poser un important jalon vers la consolidation de l'unite nationale si chere a notre peuple et pour laquelle le monde nous envie; Jaaraama, Mbaye!
Sosi En Février, 2013 (20:38 PM) 0 FansN°: 6
Aucune vison, ces minables ministrons. La diversité culturelle doit commencer par mettre fin à ces chanteurs troubadeurs de mbalkh qui dominernt la scéne musicale, au détriment des autres formes d'expressions musicales. Minables Senegal. On s'amuse dans ce pays !
Sister Saloum Saloum  En Février, 2013 (22:34 PM) 0 FansN°: 1
c'est dommage de ne pas comprendre la démarche. voilà au moins quelqu'un qui semble maîtriser son secteur. bon projet. courage .
Ndary Dior Mbaye En Février, 2013 (06:21 AM) 0 FansN°: 7
la demarche est bonne , mais il faut articuler la deversite culturelle, a un programme qui offrir du travail a notre jeunesse, et le seul secteur qui peut le creer est l'artisanat , par la mise a niveau de nos produits artisanaux et leur industrialisation pour atteindre les chaines de production ,qui vont les permettre d'etre ecouler sur le marche mondiale. Nous avons des partenaires dans la Ouma comme la turquie , l'inde , le pakistan et le marocc qui sont tres avances dans ce domaine. je demande ai Ministre de me contacter en repondant a cet article, afin que je contibue a la materialisation de ce projet

Le Griot En Février, 2013 (09:09 AM) 0 FansN°: 8
l'idée est bonne bravo,mais mr le ministre vous savez dans ce minietere ce sont ls contractuels qui font tous le travail.

souvant ceux sont ls secretaires,c'ert qui qui sont dans les breaux de courrier, des cheuffeurs,et s'occupent aussi les taches les plus dures.

tendisque ls fonctoinnaires viennent a des heurs tardivent rentre chez eux a n'importe quelle heurs ils ne font rien du tout.

cars ils dependent pas sur vous mais plutot au ministere de la fonctoin publique.

les contractuels sont bravent et souvant sont polyvalant,ils viennent a l'heurs et font leur travaille sans tropette ni bavard.
Sa Bopp En Février, 2013 (09:25 AM) 0 FansN°: 9
au moment ou maky sall promet des emploies au senegalais,toi en tant que ministre du gouvernement,

tu licencies des contracueles.

cela n'ert pas bon pour la bonne poliitique de maky sall, il faut aider le president dans sa politique de recrutement au lieu de licencier des contractuels,cela ne fait pas l'affaire du president sinon tu a une bonne vision de politique cultuelle il faut le dire franchement on l'espoire que la culture retrouvera bientot sa place respective,elle a trop souffert.

Acteur Culturel En Février, 2013 (09:30 AM) 0 FansN°: 10
Attention au plagiat, ce projet date de 2004, il s appelle le pndc et couvrait déjà l ensemble des régions du Sénégal.

Il a aboutit à la création de l agenda culturel national.
Man En Février, 2013 (09:32 AM) 0 FansN°: 11
si tu ne fait pas attentoin,les premieres personnes qui vont s'imoler devant le palais de la republiques seront probablement des contractueles de ton ministere.

ca je te le dis,j en sais bcps de choses
Jack Tamba En Février, 2013 (10:19 AM) 0 FansN°: 1
ceux qui saluent l'action du ministre n'y comprennent rien. avant toute chose, il se devait d'améliorer la condition de travail des ses agents qui ont des aides à la place de salaires. aucune indemnité, aucun frais de transport pour les agents en mission, aucune promotion, aucune formation continue... les centres culturels sont vides: pas d'agents, pas de matériel, pas de programmes. les centres culturels ne servent qu'à des lieux des location tout simplement pour soirée, conférence dont personne ne connaît la destination de cet argent. les centres culturels n'ayant pas de moyens, dépenser des millions pour une seule journée pour du folklore est une chose que l'on doit bânir. cela ne servira à rien. que du bruit! on devrait faire les assises de la culture, un ndeup collectif de la culture. a quoi sert la culture au sénégal? a quoi servent les centres culturels?
répondez à ces question et je serai heureuse de vous lire.
Feuz En Février, 2013 (18:45 PM) 0 FansN°: 12
Voila un gars qui a de la vision, on l aime ou on ne l aime pas pas mais il bosse sans bruit et c est cela que demande notre pays .alors a la culture il tirs des râleurs mais garder le cap.
Xel En Février, 2013 (18:51 PM) 0 FansN°: 13
Excellente idee mr. le ministre. Souvent c est une fois a l 'exterieur qu on se rend compte de l aspect determinant de la composante culture.

Revaloriser les regions sur tous les domaines est la solution d une multitude de maux dont souffre notre Gaal

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]