Video - Film sur les abus sexuels : Victime de mon sexe par Adam Sie

  • Par : SenewebVideo | Le 27 novembre, 2012 à 23:11:46 | Lu 15570 fois | 10 Commentaires
content_image

Video - Film sur les abus sexuels : Victime de mon sexe par Adam Sie

Video - Film sur les abus sexuels : Victime de mon sexe par Adam Sie

 


SenewebVideo


Commentaire (9)


Homo Nest Pas Ok En Novembre, 2012 (23:54 PM) 0 FansN°: 1
CHICAGO (Reuters) - Plus de la moitié des jeunes aux États-Unis qui sont infectées par le VIH ne sont pas au courant, selon un nouveau rapport publié par les autorités sanitaires gouvernementales que des zéros dans sur l'un des points chauds restants de l'infection à VIH en Amérique .

Les jeunes âgés de 13 à 24 ans représentent 26 pour cent de toutes les nouvelles infections à VIH, selon le rapport du US Centers for Disease Control and Prevention, qui a été publié mardi.

«Compte tenu de tout ce que nous savons sur le VIH et comment le prévenir en 30 ans de lutte contre la maladie, il est tout simplement inacceptable que les jeunes sont infectés à des taux aussi élevés», directrice du CDC, le Dr Thomas Frieden a déclaré lors d'une téléconférence avec des journalistes.

Chaque mois, 1.000 jeunes en Amérique infectés par le VIH, une maladie incurable qui coûte 400.000 dollars pour traiter toute une vie, Frieden. Si elle n'est pas traitée, l'infection au VIH cause le sida et la mort prématurée.

"Les données sont alarmantes et inquiétantes», le Dr Kevin Fenton, directeur du Centre national pour le VIH / sida, l'hépatite virale, la tuberculose et la prévention des MST à la CDC, a déclaré dans une interview téléphonique.

En 2010, 72 pour cent des 12.000 nouvelles infections à VIH chez les jeunes s'est produite chez les jeunes hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et près de la moitié des nouvelles infections parmi les jeunes hommes noirs.

«Nous sommes particulièrement préoccupés par ce qui se passe avec le VIH parmi les jeunes hommes noirs et bisexuels", a déclaré Fenton. «Ils représentent 39 pour cent de toutes les nouvelles infections chez les jeunes et plus de la moitié des nouvelles infections chez les jeunes hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes."

Fenton a dit la proportion de jeunes infectés par le VIH est restée relativement stable au cours des dernières années, mais les taux d'infection semblent être en augmentation dans ces populations.

Et parce que la plupart des hommes nouvellement infectés gais ou bisexuels commencent tout juste à explorer leur sexualité, la stigmatisation et l'homophobie font le dépistage du VIH et le traitement beaucoup plus difficile.

Bien que le CDC et l'American Academy of Pediatrics recommande le dépistage systématique du VIH à partir des premières années d'adolescence », trop peu de jeunes sont de faire le test," a déclaré Luc Frieden.

Seulement 13 pour cent de tous les élèves du secondaire et seulement 22 pour cent des actifs sexuellement des élèves du secondaire ont déjà subi un test de dépistage du VIH, la CDC a trouvé.

Les chiffres pour les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ne sont pas beaucoup mieux, avec seulement 35 pour cent des personnes dans ce groupe d'âge déclaration ait jamais été testés pour le VIH.

Frieden a déclaré une des raisons des taux plus élevés d'infection parmi les jeunes hommes gais et bisexuels de toutes les races était un taux plus élevé de comportements à risque par rapport à leurs pairs hétérosexuels.

Selon le rapport, une analyse importante des comportements à risque chez les élèves du secondaire a révélé que les hommes gais et bisexuels sont plus susceptibles d'avoir des partenaires sexuels multiples, à s'injecter des drogues illégales et de consommer de l'alcool ou des drogues avant le rapport sexuel. Ils sont beaucoup moins susceptibles d'utiliser des préservatifs.

Et parce que très peu se faire tester, les personnes séropositives moins de 25 ans sont beaucoup moins susceptibles que les personnes plus âgées à devenir et rester dans les soins, et d'avoir leur virus contrôlée à un niveau qui leur permet de rester en bonne santé et réduire le risque de transmission VIH à leurs partenaires.

Le CDC a également constaté que beaucoup de jeunes hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sont moins susceptibles que les autres d'avoir été enseignés sur le VIH ou le SIDA à l'école.

"Nous devons corriger un grand nombre de mythes et d'idées fausses», a déclaré Luc Frieden. "Il est étonnant le niveau d'ignorance sur la physiologie de base qui peuvent lycée et les élèves de collège ont."

Pour répondre à certaines de ces questions, la CDC finance un programme qui vise à la fois les jeunes à risque et l'homophobie et la stigmatisation dans la communauté qui les pousse sous terre.

En Septembre, la Géorgie, un état où les nouvelles infections à VIH parmi les personnes de 13 à 24 ans dépasse la moyenne nationale - ce qui représente jusqu'à un tiers de toutes les nouvelles infections à VIH - a obtenu une subvention dans le cadre d'un projet pilote visant à trouver de meilleures façons de cibler ces jeunes à risque.

"Nous pensons que c'est vraiment essentiel que les discussions que nous avons sur la prévention du VIH et l'accès à VIH sont pleinement intégrés dans le tissu social de la culture de la jeunesse», le Dr Melanie Thompson, du ministère géorgien de la Santé publique, a déclaré dans un entretien téléphonique .

Soins et prévention aux États-Unis, connu sous le nom CAPUS, est un programme de trois ans dirigé par le CDC et d'autres organismes gouvernementaux visant à réduire le VIH et le sida chez les minorités raciales et ethniques aux États-Unis. Il se concentre sur le traitement des facteurs sociaux, économiques, cliniques et structurels qui influent sur les résultats de santé contre le VIH.

«C'est un énorme défi», a déclaré Thompson, «mais je pense que si nous faisons cela, du point de vue de tenter de mettre fin à une épidémie qui décime nos jeunes, et de le faire d'une manière qui est un fondement scientifique, je pense que nous pouvons faire des progrès. "

(Reportage par Julie Steenhuysen, édité par Maureen Bavdek et Leslie Adler)

http://news.yahoo.com/infected-unaware-hiv-hitting-americas-youth-170715305.html
Malaka En Novembre, 2012 (00:29 AM) 0 FansN°: 2
naniou andd ak sunu khel yi niounn gor....
Pape Suisse En Novembre, 2012 (00:31 AM) 0 FansN°: 3
Protégeons les femmes ;ce sont elles nos mères,nos épouses,nos filles,nos sœurs,nos tantes,nos grands mères,....
Fonk Jigueen En Novembre, 2012 (10:00 AM) 0 FansN°: 1
je suis profondement abattu .je prie que justice soit faite.et l unique solution reste la charia car nos lois se sont toutes revelees tres defaillantes.en plus puiceque nous visons une justice parfaite rappelons nous que le prophete mouhamet paix sur lui disait la difference qualitative qu il y a entre les lois d allah et les votres est comme ce que dieu eet par rapport aux hommes c est a dire qu il est parfait jucqu a ses ecrits et nous les hommes imparfaits jusqu a nos ecrits ou regles.donc c est pour dire que l unique source de notre salut est l islam.
Peace & Love En Novembre, 2012 (10:35 AM) 0 FansN°: 4
oh c'est dramatique c'est malheureux qu'il y ait si peu de commentaire pour quelque chose de si crucial alors que pour les fresques d'une quelconque personne on y trouve des milliers de commentaires décousus. Voici une preuve palpable que beaucoup ne sont pas sensibles à la question et qu'il faudrait que cela leur arrive ou arrive à leurs proches pour qu'ils soient étonnés de la cruauté de certains humains. c'est vraiment très triste.

Titi En Novembre, 2012 (11:02 AM) 0 FansN°: 5
Je suis déçue de mon pays.Un pays qui se dit musulman et fait toutes ces choses sordides. Battons nous pour ces femmes ça peut arriver à nos enfants, à nos sœur ou à nous mêmes. Wassalam
Bino En Décembre, 2012 (02:01 AM) 0 FansN°: 6
j sui choké et dépassé jen perd mé mots et ne c pas par ou comencé no comment
Point De Vue  En Décembre, 2012 (12:09 PM) 0 FansN°: 7
c'est trop triste ce film, suis en panne d'arguments, de mots à la limite j'ai même les larmes aux yeux. En regardant ce film j'ai dû passé toutes ces minutes qu'elle a duré à me sécher les larmes. Elles méritent pas ces souffrances , ces actes ignobles , barbares, inhumains. Elles sont nos mères , nos tantes, nos soeurs, nos filles, et sans elles peut être nousne serions pas là jusqu'ici alors soyons reconnaissant au moins pour ne pas tomber dans l'ingratitude. RIEN QUE POUR NOS MERES ON SE DOITDE NE PAS BLESSER UNE FEMME !



MAMAN JE TAIME
Khadija Ba En Février, 2013 (15:27 PM) 0 FansN°: 8
honneur aux femmes
Le Senegalais En Février, 2013 (17:05 PM) 0 FansN°: 9
on doit retourner a l'islam



les hommes qui font ces actes qu'ils soient lourdement punis

les femmes s'habiller correctement

interdiction de la prostitution

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    |    Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]    |    Tel. (redacteur en Chef) : +221 77 562 00 29    |    Email (redacteur en Chef) : [email protected]