Economie

Economie

AUTOROUTE A PEAGE, TRAVAUX DE TOUBA ET TIVAOUANE, INFRASTRUCTURES SCOLAIRES, HOPITAL DALAL JAMM, AEROPORT BLAISE DIAGNE…: Wade parie 372 milliards pour 2012

  • Par :  NDIAGA NDIAYE | Le 23 juin, 2010 à 15:06:54 | Lu 5760 fois | 0 Commentaires
content_image

AUTOROUTE A PEAGE, TRAVAUX DE TOUBA ET TIVAOUANE, INFRASTRUCTURES SCOLAIRES, HOPITAL DALAL JAMM, AEROPORT BLAISE DIAGNE…: Wade parie 372 milliards pour 2012

Le Président Wade tient à finaliser ses grands projets avant la Présidentielle de 2012. Et pour y arriver, l’essentiel du budget d’investissement de 2011 est consacré au financement de ces chantiers. Les détails sont contenus dans le document sur le débat d’orientation budgétaire pour l’année 2011.

Les projections de la situation économique du Sénégal de 2010 s’annoncent très bonnes, comme en attestent la projection sur la croissance (de l’ordre de 3%) et la gestion budgétaire. C’est ce qui ressort du document du ministère des Finances portant sur le débat d’orientation budgétaire pour l’année 2011 et dont le thème est : «Situation économique et financière en 2010 et perspectives en 2011.» Dans ce document soumis à l’Assemblée nationale et dont l’Observateur détient une copie, il est détaillé l’essentiel des orientations stratégiques et budgétaires pour 2011. En effet, il ressort, à la lecture du document, que tous les projets et grands chantiers du président de la République seront achevés en 2011, un an avant la Présidentielle de 2012.

Des «1482,2 milliards de FCfa» représentant «les ressources budgétaires projetées en 2011», une enveloppe de 445 milliards de FCfa est affectée à l’investissement dans le projet de Loi des finances au titre des ressources internes. «Ces crédits contribuent pour un montant de 371,6 milliards de FCfa, soit 88%, à la réalisation des orientations stratégiques du document de politique économique et sociale», relève-t-on. A ce titre, les infrastructures d’aménagement, comme les routes, ports et l’énergie, ainsi que l’aménagement du territoire, bénéficient de plus 176 milliards de dotations. Ces ressources seront consacrées essentiellement à la «poursuite de l’amélioration de la mobilité urbaine et rurale, à augmenter le taux d’accès à l’électricité en milieu rural et à renforcer le développement local et régional».

En effet, les projets programmés sont, entre autres, la finalisation de «l’autoroute à péage», «le programme spécial de Touba», «le programme spécial de Tivaouane», «l’Aéroport international Blaise Diagne», le «Fonds d’équipement des collectivités locales et le programme de réalisation de l’ouvrage d’accostage et de gare maritime de Karabane». Ces choix ne sont pas faits ex-nihilo compte tenu de la sensibilité de la question confrérique et de l’influence de ces groupes dans le choix des hommes politiques. Sans compter le clin d’œil fait au Sud du Sénégal dont le processus de désenclavement intègre la gare maritime de Karabane.

Le second axe d’orientation du budget de 2011 qui prend en compte les chantiers chers au Président Wade s’articule autour de «l’amélioration des services sociaux de base pour un développement social». En effet, c’est une enveloppe riche de plus de 107 milliards de FCfa qui est prévue dans le budget de 2011 pour «l’achèvement des programmes de constructions scolaires et universitaires, la construction des postes de santé, des centres de santé et de l’Hôpital Dalal Jamm» de Guédiawaye. A cela, s’ajoutent la mise en place du «Fonds d’entreprenariat féminin» et le «crédit aux femmes». Le monde paysan sera bien servi dans le budget de veille d’élection présidentielle, car la modernisation du secteur agricole et le développement rural bénéficient d’une dotation de plus de 73 milliards de FCfa. Une enveloppe prévue pour la Grande offensive pour la nourriture et l’abondance (Goana) avec les programmes agricoles dans ses volets comme la subvention des semences et des engrais.

Par ailleurs, il est à noter que les dépenses budgétaires en 2011 connaissent une hausse de 53,3 milliards de FCfa par rapport à 2010. Quant aux «charges globales», le document révèle qu’elles «ressortiraient à 1 760,2 milliards de FCfa, soit une progression de 20,2 milliards par rapport à 2010». Les mêmes projections font état d’une «croissance de 4% contre une prévision de 3,4% en 2010». Le tout couronné, selon le document, «par une maîtrise de l’inflation en dessous de 2%». Wade tiendra-t-il le pari ?

NDIAGA NDIAYE

Articles similaires

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Services

NECROLOGIE

Awa Diallo Mboup

30 Septembre 2006 - 30
Septembre 2012

QUE LE BON DIEU L'ACCEUILLE DANS SON PARADIS

ANNONCES AUTOMOBILES

Nissan - NS

19 000 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

1 500 000 FCFA

Mercedes-Benz S Class

3 000 000 FCFA