Jeudi 21 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Exploitation de gaz : Kosmos avalise l'accord entre le Sénégal et la Mauritanie

Single Post
Exploitation de gaz : Kosmos avalise l'accord entre le Sénégal et la Mauritanie

Kosmos Energy a confirmé ce lundi 12 février 2018 que les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal ont signé un accord de Coopération Intergouvernementale permettant que le développement de Tortue, un gisement transfrontalier de gaz naturel, continue d'avancer.

Avec cet accord, Kosmos a prévu une décision finale d'investissement pour le projet de "Grand Tortue" vers la fin 2018, avec pour objectif une mise en production en 2021, note un communiqué de la firme international parvenu à la Rédaction de Seneweb.

En effet, le ministre de l'Energie, du Pétrole et des Mines de la République Islamique de Mauritanie, Mohamed Abdel Vetah, et le ministre du Pétrole et de l'Energie de la République du Sénégal, Mansour Elimane Kane, ont signé l'accord au cours d'une réunion conjointe lors du sommet présidentiel tenu à Nouakchott, le 9 février 2018.

"Kosmos félicite la Mauritanie, le Sénégal, et leurs ministères et sociétés pétrolières nationales respectifs, d'avoir travaillé ensemble très fructueusement pour parvenir à un accord qui permet de développer leurs ressources gazières partagées rapidement et efficacement au bénéfice des deux pays. Le concept novateur d'une unité flottante de GNL (gaz naturel liquéfié) à proximité des côtes, qu'on utilise pour Tortue, positionne le développement en tant que projet de GNL entièrement nouveau parmi les moins coûteux au monde. Nous avons hâte de travailler avec BP et avec nos partenaires, les deux sociétés pétrolières nationales, pour continuer le processus de l'ingénierie de base, qui permettra la prise d'une décision finale d'investissement vers la fin 2018", a commenté le président-directeur général de Kosmos, Andrew G. Inglis.


8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (18:51 PM)
    komos n'a pas le choix encore un titre à la con :contaan: 
  2. Auteur

    Natagoa Aram Bakar

    En Février, 2018 (19:05 PM)
    450 milliards de m3 à partager entre deux ce qui donne au sénégal 225 sur les quel il n'auraque 10 pour cent soit 22.5 millaird m3 le m3 est à 6 dollar soit 6X 22 500 000 000 ce qui donne 135 milliards de dollar ai-je bien démonter ce qui nous donnera pas moins de 67 500 milliard de france cFA pour investitr dans l'eau l'energie les infrastructures la santé léducation le logement la défense la pêche l'agriculture les TIC les service le sport la culture lecologie
    • Auteur

      Derrick From Pensylvania

      En Février, 2018 (19:26 PM)
      c'est plutçot 315 milliards mon cher
      car le m3 est exprimé en btu qui est exprimé ainsi
      1millions de m3 est égale à 35687347.874265 btu qui lui vaut un peu plus de 2 dollars
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:51 PM)
    Moi j'ai un problème et c'est la frontière avec la Mauritanie.il faudrait reprendre ce territoire donné gratuitement aux mauritaniens sans l'avis des sénégalais.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (22:03 PM)
    et sociétés pétrolières nationales respectifs, /RESPECTI............VES
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (23:04 PM)
    Le problème est que Macky est allé trop vite.Avec les multinationales même si 2 pour cent d un champ petrolier se trouvent de part et d autre d un pays elles militent pour le partage des ressources.ce qui va leur permettre de tirer le maximum de profit.Nous ne disposons pas de renseignements fiables permettant de confirmer le pourcentage des répartitions pourquoi alors signer un accord 50 pour cent qui resteront à vie. Si après 10 ans toute la nappe de gaz se trouve au senegal on va continuer à partager avec la Mauritanie et c est dommage à cause des précipitations de nos chefs? Et je peux assurer que plus de 80 pour cent des reserves se trouvent au Sénégal. La Mauritanie n à pas grand chose dans sa partie et la partie prometteur tend vers le sud.d ailleurs on a déjà trouvé bcp de réserves. ..il faut jamais totalement faire confiance aux multinationales ; ils l ont fait exprès en mm estimant que le champ serait 50..50. Peut être mm elles ne l ont pas dit....si demain après 5 ou 10 ans;on voit que toute la nappe se trouve au senegal je ne le pardonnerai jamais à cet état. Vous nous engagez sur des accords qu on ne pourra plus renégocier
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (10:54 AM)
      dans la mesure où tu es un spécialiste hâbleur pourquoi le sénégal ne t'a pas appelé pour faire les recherches pour son compte comme cela elle n'utilisera pas de multinationales pour faire les découvertes sur son territoire. et ta logique comme quoi ton pétrole migre toujours vers le sud tu l'as tiré de quel document scientifique et s'il arrive que ton pétrole migre contre ta logique cette fois-ci vers le nord qu'est-ce que tu diras en ce moment. dans tous les cas sans être savant de mes bottes comme toi le pétrole ne migre pas sinon pourquoi il n'a jamais été remarqué que le pétrole de la libye migre vers l’algérie? ou pourquoi celui de l’algérie n'aurait -il pas migré depuis longtemps vers mauritanie qui est au sud ou vers le sénégal qui est encore plus au sud?
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (11:12 AM)
    Les Sénégalais et les Mauritaniens promettent à leurs peuples la lune et le miel avec le pétrole découvert en oubliant que la France et l'Amérique feront tout pour qu'ils ne sentiraient même pas son odeur quitte à ce qu'ils créaient par tous les moyens un conflit qui occupera les deux voisins comme ils ont fait entre libyens et entre pays du Golf avec l'Iran d'une part et avec le Qatar et le Yemen d'autre part et les signes de ce conflit commence déjà avec l'animosité qui commence s’installer avec les deux pays tantôt avec mobile problème de pêche, problème frontalier, échanges de sales mots sur les sites internets entre les peuples voisins ayant pour support des problèmes crées pour entretenir me manière perenne cette animosité naissante où implication des armées des deux pays sous le couvert des Nations unis dans de conflit qui ne sont pas les leurs pour affaiblir leurs armée. Ces conflits pour lesquels les interventions des deux armés sont sollicités ont été déclenchés pour l'occasion par ces même puissances.
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Février, 2018 (12:06 PM)
    Où est SONKO notre Einstein du pétrole avec son nouveau confrère râleur Abdou MBAYE ? Ces deux voient partout dans leurs rêves les plus fous, la France, Franck Timis. De quoi se mêle Kosmos Energy ? pourquoi ces Etats"n'ont ils pas préempter ce block "Grande Tortue" ? Ces questions idiotes à l'extrême sont les nouvelles trouvailles de nos néo-spécialistes du pétrole.

    Tout ce tintamarre sénégalo-sénégalais n'existe pas en Mauritanie, pays où la politique n'est pas un métier et où les gens sont posés.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (18:26 PM)
    Waa APR , yeurmandé , boulen niou soonal , on va vous critiquer mou nékh len , mou nakhari len

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR