Hub financier : Dakar va s’enrichir de 5 nouvelles banques

  • Source: : Seneweb.com | Le 06 novembre, 2014 à 10:11:29 | Lu 23637 fois | 15 Commentaires
content_image

Hub financier : Dakar va s’enrichir de 5 nouvelles banques

De nouvelles banques vont voir le jour dans la capitale sénégalaise. L’information est de nos confrères du quotidien Le Témoin qui annoncent que le paysage bancaire dakarois va s’élargir avec l’arrivée de 5 nouvelles banques. «Il s’agit de la banque pour le commerce et l’industrie de Mauritanie (BCI/Mauritanie), Banco Santander d’Espagne, Bank of Nigeria, Banque de Dakar et Banque gabonaise et française internationale (GBF/Bank)».
Une arrivée qui devrait booster la concurrence et améliorer l’environnement des affaires dans la capitale.

Le journal de constater toutefois que «si les uns cherchent des agréments pour venir s’implanter au Sénégal, d’autres se rattachent à des filiales, histoire d’ouvrir une fenêtre sur l’Uemoa».

Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Mass En Novembre, 2014 (10:25 AM) 0 FansN°: 1
a quoi bon si les taux d'interets ne changent pas ? :sad: 
Fjk En Novembre, 2014 (10:31 AM) 0 FansN°: 1
putins de banquiers qui ne traînent jamais pour empocher, mais dépocher c'est autre chose, la même pourriture que les assurances.
Verdate En Novembre, 2014 (10:42 AM) 0 FansN°: 1
mais copain c'est quoi encore ton mot la ? "depocher" looool
Fjk En Novembre, 2014 (12:53 PM) 0 FansN°: 1
définition du mot dépocher : - tirer de la poche. les sangsues toujours partant pour une sucette! « dompat néw »:-d
nature : v. a.
prononciation : dé-po-ché
etymologie : dé.... préfixe, et poche.
Mbourou En Novembre, 2014 (19:40 PM) 0 FansN°: 1
régularisation du secteur bancaire :

moins de 10% de taux de bancarisation en afrique, le secteur bancaire est l’un des plus dynamiques du continent… car c’est un secteur à tres fort potentiel, c’est pareil pour internet (m. dangote diminuer vos investissements de rente et investissez aussi dans des secteurs innovants et d’avenir que sont internet, la téléphonie et…. la banque)

pour preuve l’arrivée depuis peu sur le continent des banques comme hsbc, le rachat de 25% du capital d’ecobank par qatar national bank (qnb)…

surtout avec des affirmations du genre : « la banque suisse ubs considère l’afrique subsaharienne comme une région «d’importance stratégique»

au sénégal avec le secteur des assurances et des télécommunications, le secteur bancaire est celui qui n’a pas bénéficié (je pense, à vérifier) de la réduction de l’impôt sur les sociétés à 25%.

le potentiel est énorme, c’est le seul continent (même l’amérique du sud ne fait pas mieux) ou presque plus de 70% de la population n’a pas de compte bancaire et quoi de plus facile pour obliger les personnes à ouvrir un compte bancaire :
- bourses sociales payées par virement bancaire,
- retraite par virement bancaire, bourses des étudiants par virements bancaires,
- rendre obligatoire l’ouverture d’un compte bancaire pour les boutiquiers…
- rendre obligatoire l’ouverture d’un compte bancaire pour tous ceux qui bénéficient des plans liés à l’agriculture
- etc….
c’est facile de booster le secteur, c’est facile de contraindre les populations à ouvrir un compte et ce sera vers quoi on va tendre ….

les banques sont nombreuses et leur nombre ne fait qu’augmenter et elles vont phagocyter et celles qui vont demeurer seront tellement puissantes et placeront quelques-uns de leurs anciens salariés à des postes de hautes responsabilité et il sera difficile alors de prendre de véritables mesures à leur encontre…

les banques ont un « grand » devoir social vis-à-vis des populations africaines et c’est aux dirigeants de les pousser à financer l’activité économique et en ce sens, les autorités devraient commencer à agir : contraindre les banques commerciales à orienter au moins 20% de leurs fonds aux pme à des taux préférentiels, je parle bien du taux final du service de l’emprunt (avec les frais de dossiers, l’assurance et autres conneries du genre qui sont facturées) à 8 %.

sur les modalités de sélection des pme plusieurs choix sont possibles :
- faire un tri par des commissions (de 3 ou 4 personnes)
- faire valider les projets par des cabinets d’expertise comptable, de consultants etc…

en contrepartie, l’etat peut accorder à ces banques des exonérations fiscales plafonnées à la différence entre le taux réel que ces banques pratiquaient l’année précédente et le taux actuel… et l’etat devra garantir les prêts accordés …

au final les banques n’auront rien à perdre, leurs prêts sont garantis par l’etat et le manque à gagner avec le plafonnement des taux d’intérêts est compensé par les exonérations fiscales et en plus elle agrandissent leurs clientèles « potentielles » car lorsque les entreprises sont financées, elles augmentent leur capacité de production et recrutent du personnel qui se tournera vers les banques lorsqu’ils vont ouvrir leurs comptes bancaires. les banques peuvent même suggérer que les salariés d’une entreprise financée domicilient leur salaire dans cette même banque. ..

l’etat ne perdra pas grand-chose dans la mesure où ce qu’il peut éventuellement perdre en garantissant les prêts de clients défaillants et ce qu’il perd dans les exonérations fiscales accordées, il le récupère sur :
- les impôts diverses (is, taxes foncière, taxes sur les véhicules …etc) des pme qui vont se créer et sur celles qui vont se développer avec l’accroissement de leur capacité de financement
- les taxes sur les salaires des emplois créés par le financement
- la tva car plus de salariés c’est plus de consommateurs et plus de consommateurs, c’est plus de tva.

mais pour cela je sais qu’il faut une sacrée dose de courage car les banques font plus que du lobbing (de la corruption compilée à du trafic d’influence), elles font et défont des gouvernements surtout depuis que pratiquement tous les pays africains sont dans la mouvance « emergence »… eurobonds et autres naghamtanbonds.
Paco En Novembre, 2014 (10:25 AM) 0 FansN°: 2
Cool, je vais pouvoir former une équipe de braqueur de banque, y'a des tunes à prendre.  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
Tafa En Novembre, 2014 (10:44 AM) 0 FansN°: 3
  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
Mounos En Novembre, 2014 (11:31 AM) 0 FansN°: 4
Nous sommes vraiment un peuple bizarre ! Comment un petit comme la Mauritanie, s'est-il débrouillé pour aller à la conquête de la zone UEMOA ? Un pays qui n'existait même pas il y a 100 ans et qui n'aurait jamais été un pays indépendant sans l'aide de SENGHOR, sinon le MAROC en aurait fait son affaire, a une politique aussi hardie pour venir s'installer chez-nous ! Pourquoi les Sénégalais n'(auraient-ils pas des banques pouvant aller gagner de l'argent au MAROC, en Mauritanie et en Tunisie ? Et avec ça certains se croient plus intelligents que les autres ! Nous sommes le pays du dialogue, de la palabre, mais quand il faut aller prendre des milliards chez les autres, on n' y pense même pas, pace que nos dirigeants sont satisfaits quand le ARABES, les maures y compris les appellent "frères" et leur font des bises" fraternelles" ! Pauvre de nous ! Quand même nous exploiterions les 250.000.000 de barils de pétrole, ce sera toujours les autres peuples intelligents qui ramasserons la crème et nous les déchets ! REVEILLEZ-VOUS mes frères , tous les autres peuples se sont réveillés depuis ces quarante dernières années ! Observez les petits pays d'Amérique du Sud !
Patriote Raisonnable En Novembre, 2014 (11:37 AM) 0 FansN°: 5
Laissons le marché jouer son rôle: banque mauritanienne, saoudienne, espagnole ou que sais-je.... on s'en fout. Que les plus performantes soient les plus rentables, et la vie continue. Il n'y a jamais trop de banques lorsque le coût du service bancaire encore trop cher pour le client sénégalais.



Simplement pour préciser que cette liste n'est pas complète, on sait qu'il a deux ou trois autres banques en gestation, don une par un sénégalais plus que balèze, qui va faire un tabac dans les prochains mois, wait and see.



Vive le Sénégal
Joe En Novembre, 2014 (14:23 PM) 0 FansN°: 6
on oublie que la mauritanie est un pays productur de petrole donc en faisant de l'exportation ils ont des devise et la balance comeriale ne sera pas deficitaire alors que nous le senegal on ne fait que de l'importation riz meme la sonacos ou suneor sense produire de l'huile ne fait que importet de l'huile soja pauvre senegal
Zzzzzzzzzzz En Novembre, 2014 (16:09 PM) 0 FansN°: 7
A MON AVIS CE PLÉTHORE DE BANQUES NE CHANGERA pas LE QUOTIDIEN DES SÉNÉGALAIS AU CONTRAIRE, ON A SURTOUT DES USURIERS DES STRUCTURES QUI NE PRENNENT AUCUN RISQUES, ici même le commerçant peut être un BANQUIER et tant que ces sois disant institutions financières se comporteront comme telle, il nous sera très difficile de sortir du sous développement. nos Etats PASSERONT TOUJOURS LEUR TEMPS A PASSER DES EMPRUNTS OBLIGATAIRES EN EN PLUS FINIR ET LA PAUVRETÉ CONTINUERA D AUGMENTER

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]